Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 L'effeuilleuse

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 61
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

L'effeuilleuse  Empty
MessageSujet: L'effeuilleuse    L'effeuilleuse  EmptyLun 4 Nov 2013 - 10:02

Il fait si bon ce matin, si frais.. Le soleil presque au zénith tape fort pourtant...
L'ombre me cache et me pousse doucement vers cette sieste dominicale
que j'attendais avec tant d'impatience.
   Ploc!Ploc! Il pleut des fleurs sur ma maison ! Jaunes, rouges et même bleues,
elles recouvrent le sol d'un tapis tellement doux.
Pourquoi soudain se met-il à pleuvoir des fleurs ?
J'ai lu quelque part, il y a longtemps, qu'un jour des grenouilles se sont mises à tomber du ciel ,
augurant d'après les sages instruits des mystères des Dieux, de mauvais jours à venir...
Des fleurs, cela ne peut être qu'un heureux présage !
   Mais voilà que déjà le rêve m'emporte dans ses bras consolateurs.,,
Ma femme, ma fille, mes enfants, mes amis, ils sont tous là.
Des visages défaits aux yeux remplis de larmes se perdent dans les abîmes d'une morne solitude.
Pourquoi ? Quel mal peut-il donc les avoir tant attristés ? Quelle douleur peut-elle donc les affliger de la sorte ?
Allez, une bonne partie de pétanque après le repas les remettra bien dans le droit chemin,
celui du sourire et de la joie du temps passé ensemble. Un rien qui résume le tout...
une voiture grise aux vitres teintées devant le portail s'arrête.
Les mariés et leur carrosse en peine de casseroles  à bringuebaler à grand bruit certainement.
Un prêtre s'avance , psalmodiant une prière que personne n'entend sauf moi...
Un clignement de paupières plus loin, une guitare chante l'amour d'un gitan pour son père. Une voix sublime lui rend l'écho
qui se perd au milieu des fresques ornant le plafond de cet étrange édifice.
Dieu que c'est beau ! Et ce soleil qui n'en finit pas de briller...

   J'ai froid. J'ai mal! Une lumière violente vomit ses ombres sur le sol qui défile.
Où suis-je ? Qui me parle ? J'ai mal et me rappelle vaguement de...
Mais l'obscurité m'envahit de nouveau emportant le souvenir et la douleur dans un néant salutaire.
Une explosion au fond de ma poitrine, une autre, et encore!
On me parle et me rassure. Tout va bien j'ai eu un accident parait-il.
Allongé sur le sol, j'essaie de me relever, mais mon bras me trahit, quel bras ?
Et la nuit qui retombe sur ma terreur...
   Je suffoque, étranglé par la sangle de mon tablier.
J'essaie de repousser de la main ces maudits rouleaux qui m'aspirent et me déchirent.
Dans un craquement sinistre mon bras s'enroule broyé comme ma raison.
Je hurle en silence pendant que le ciel se voile de rouge...
…......................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................
Fatigué ce matin, mais bon encore une effeuilleuse à nettoyer et c'est la pause.
Courage c'est pas la mort, et un bon café retapera ma vielle carcasse.
Je me demande tout de même si je vais allez au bout de cette dernière saison.
Satanée retraite, je l'aurai bien méritée...

C'était un camarade de labeur que j'appréciais beaucoup...
article de journal

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 9213
Age : 69
Localisation : Bousies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

L'effeuilleuse  Empty
MessageSujet: Re: L'effeuilleuse    L'effeuilleuse  EmptyLun 4 Nov 2013 - 16:53

C'est un récit poignant et douloureux que je viens de lire.
Tu as raison de dire que la retraite est une chose qui se mérite.
J'espère qu'il te reste autour de toi beaucoup de copains de travail...
Pour faire le deuil de cette abominable accident.
Et vive la retraite !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
L'effeuilleuse  Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 61
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

L'effeuilleuse  Empty
MessageSujet: Re: L'effeuilleuse    L'effeuilleuse  EmptyLun 4 Nov 2013 - 18:33

Merci Gerard
j'ai mis mis un peu de temps à partager, mais je pense que quelque part, c'est un peu immortaliser son souvenir. Pardon si le style n'y est pas.

A bientôt
Tof

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 9213
Age : 69
Localisation : Bousies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

L'effeuilleuse  Empty
MessageSujet: Re: L'effeuilleuse    L'effeuilleuse  EmptyLun 4 Nov 2013 - 23:48

C'est ton âme qui a fait parler ton cœur.
Dans ces moments là le style importe peu mon cher Tof.
Je t'embrasse amicalement
Deux Cœurs

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
L'effeuilleuse  Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Tanita
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Tanita

Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 16
Age : 51
Localisation : Québec
Date d'inscription : 29/10/2013

L'effeuilleuse  Empty
MessageSujet: Re: L'effeuilleuse    L'effeuilleuse  EmptyMar 5 Nov 2013 - 16:55

Quelle douloureuse souffrance, en vous lisant, j'ai senti mon âme se resserrer.
Mes pensées sont avec vous.
Tanita
Revenir en haut Aller en bas
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 61
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

L'effeuilleuse  Empty
MessageSujet: Re: L'effeuilleuse    L'effeuilleuse  EmptyMar 5 Nov 2013 - 19:11

Tanita a écrit:
Quelle douloureuse souffrance, en vous lisant, j'ai senti mon âme se resserrer.
Mes pensées sont avec vous.
Tanita
Merci Tanita

Les plus à plaindre restent les membres de sa famille

bisous et à bientôt

Tof

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
 
L'effeuilleuse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: LES GRIMOIRES DES MEMBRES DÉCÉDÉS :: Tofka 1961 - 2018-
Sauter vers: