Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -42%
STANLEY Coffret outils 38 pièces
Voir le deal
19.99 €

 

 la méthode

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


la méthode Empty
MessageSujet: la méthode   la méthode Icon_minitimeSam 3 Aoû 2013 - 18:48

Je voulais tout de même donner mon avis sur ce point: les "Aides pour écrire de la poésie" du forum ont tendance à m'agacer. Certes, ces tutoriels partent d'une bonne intention, mais il me semble absurde, pour plusieurs raisons, de donner ainsi des méthodes d'écriture.
 
Parce que, à mon avis qui se vanterait bien d'être humble (même si c'est pas vrai), on ne peut pas donner des méthodes ou des cours pour écrire de la littérature comme on donnerait des cours pour apprendre les bases de la peinture, car la littérature et la "poésie" ont de tout temps été affaire d'autodidactes. On peut certes donner des conseils, mais ils se doivent d'être très vagues; ils ne peuvent pas s'ériger au rang de "cours d'écriture" (aux États-Unis ça existe, mais là-bas ils sont fous). Sans doute parce que les "bases" sont déjà données par la pratique du langage. La littérature se doit de ne pas se canaliser avec des règles et des méthodes généralisées; l'écrivain deviendrait une machine en suivant des règles qui ne sont pas les siennes. C'est à lui de se les fixer.

En cela Sandipoete pèche, parce que dans les tutoriels il donne sa méthode, qui n'est pas celle des autres. Il risque fort de dérouter des gens qui sont tombés tous seuls dans l'écriture. Je ne parle même pas des manières, pour moi détestables, d'écrire à la manière de. En tant que jeu, c'est très amusant, mais se consacrer uniquement à l'imitation ne sert à rien, sinon à se prétendre le nouveau "Bodeulère" ou le nouveau "Sendrar", à faire des "vers" épouvantablement mauvais.

Bref, voilà ce qui m'intéresse: comment écrivez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
aaabc
Plume d'Argent
Plume d'Argent
aaabc

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 659
Age : 35
Localisation : en France
Date d'inscription : 12/03/2007

la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeVen 9 Aoû 2013 - 10:37

Salut.

Pour ma part je n'ai jamais pris de cours d'écriture de ma vie.

Ma façon d'écrire se fait à l'instinct et se fait grâce à ce qui peut m'entoure : la faune, la flore, les humains ainsi que toutes sortes de situations.

Et toi quelle est ta façon d'écrire ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeSam 10 Aoû 2013 - 18:47

Pour ma part, ma méthode est de ne pas en avoir. J'écris n'importe comment, n'importe quand, parfois je vais m'endormir et je rallume pour noter une idée ou une impression, ou les deux à la fois. Il y a l'idée qui mûrit, qu'on laisse maturer sans rien poser sur le papier, et qui ressort ou qui avorte au moment ou on l'attend le moins. Et l'expérimentation, les notes prises au hasard qui finissent par donner quelque chose. Pour ma part il n'y a pas de moment consacré aux idées, c'est en permanence, l'idée peut surgir à n'importe quel moment sous l'effet des sentiments les plus banals ou les plus incongrus. Je dois dire que c'est parfois épuisant. Il y a comme toi une part d'instinct; il serait regrettable de s'encroûter dans une méthode quand on est libre d'écrire de toutes les manières. La "poésie" est une affaire de ressenti, autant pour le lecteur que pour l'auteur.

 Répéter l'écriture comme une corvée, s'y forcer quotidiennement, aboutit nécessairement au désastre si on ne remet jamais en cause ce qu'on écrit. Des écrivains recevant de nombreuses commandes, comme Goldoni par exemple, savaient se renouveler sous la contrainte, et même si il n'écrivait pas quand il le voulait, Goldoni est un génie parce qu'il se remettait sans cesse en cause. 

Pour revenir sur ce que dit Sandipoète, on ne peut pas se forcer à devenir poète en travaillant; on le devient par hasard, au détour d'une conversation, de mots posés au hasard sur une feuille. Et on peut cesser de l'être, c'est le cas de nombreux auteurs dont certains très connus, que tout le monde connaît, qui ont cessé d'écrire de la poésie à un moment ou à un autre.
Revenir en haut Aller en bas
aaabc
Plume d'Argent
Plume d'Argent
aaabc

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 659
Age : 35
Localisation : en France
Date d'inscription : 12/03/2007

la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeDim 11 Aoû 2013 - 0:26

Ce que tu dis est vrai et je suis bien d'accord avec toi.

Un écrivain ou un poète écrit avec son âme et les cours n'apprendront que des techniques mais cela ne veut pas dire que la personne aura forcément du talent après avoir suivit les cours.

Après pour certaines personnes qui ont des idées mais qui ne savent pas comment les mettre par écrit alors prendre des cours d'écriture peut être bénéfique à leur talent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeMar 22 Oct 2013 - 19:11

On ne peut pas avoir d'idées si on ne sait pas comment les mettre par écrit! Faire de la littérature, ce n'est pas raconter une histoire de la meilleure façon qui soit, c'est seulement raconter une histoire. Le fond est indissociable de la forme, en littérature le fond est la forme. Si on attend de quelqu'un qu'il nous dise comment on doit écrire, non seulement on écrira pas ce qu'on veut, mais en plus l'histoire première sera perdue. Ce que je veux dire, c'est que les synonymes parfaits n'existent pas; on ne raconte pas la même histoire en parlant d'une maison, d'un pavillon ou d'une baraque. Le langage est un enjeu, il guide et oblige la pensée; se laisser guider en littérature, prendre des cours, c'est extrêmement dangereux pour la liberté d'expression. C'est pourquoi il est inacceptable de donner des cours d'écriture, c'est au poète de se faire poète.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeMar 22 Oct 2013 - 22:55

moi, je pense que chacun fait comme il en a envie, l'avantage d'un tutoriel c'est qu'il est la pour ceux qui en expriment le besoin, même si, comme la plupart; mon inspiration viens des choses de la vie et que je n'ai jamais " cherché a apprendre " l'écriture, peut être que d'autres en ont besoin alors je me dis qu'il est idiot de critiquer un outil simplement parce qu' il ne me sert pas a moi.
si une personne trouve une aide inutile, il a qu' a tout simplement l'ignorer, mais bon, c'est juste mon avis,... si quelqu'un le trouve inutile,..... Sourire Sourire Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Roger Massé
Modérateur
Modérateur
Roger Massé

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 2523
Age : 88
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/08/2006

la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeMer 23 Oct 2013 - 14:36

Quand on croit avoir un peu de talent, je crois qu'il n'est pas inutile d'apprendre des méthodes, ne serait-ce que pour ne pas les suivre à la lettre, l'essentiel à mes yeux étant de  trouver, à l'intérieur ou en dehors des méthodes élaborées par des maîtres, son propre style. Il n'est bien sûr pas interdit d'innover et de construire ses propres règles.
De toute façon, je crois que la pratique de la poésie suppose un minimum de recherche et de contrainte pour aboutir à un rythme et a une musicalité. Ce qui n'empêche pas la spontanéité mais qui peut au contraire ouvrir des perspectives.

Amicalement.

Roger.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Roger MASSÉ
la méthode Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeJeu 24 Oct 2013 - 17:21

Je ne critique pas l'outil parce qu'il ne me sert pas, relisez-moi! Je n'ai pas non plus dit que les cours d'écriture étaient inutiles, j'ai juste dit qu'ils étaient dangereux. Ne ramenez pas tout à moi, ici je parle, mais pas en tant qu'ego; je n'ai pas ma vision de la littérature, j'ai une vision de la littérature, et c'est radicalement différent.
Après, si vous voulez vous en servir, soit, grand bien vous fasse, je n'ai rien à y redire.
Simplement, on ne choisit pas réellement de devenir poète; on le devient en écrivant et surtout en mettant à distance ce qu'on écrit, en dynamitant tout sur un coup de tête, détruire est un bon moyen de créer. Je veux dire qu'on ne se lève pas un beau matin en se disant "tiens, plus tard j'aimerais être poète, je vais aller prendre des cours". Cela suppose, écoutez bien, que poète est un métier, et que par conséquent il doit donner à la société et en attendre un retour, un salaire. Attendez-vous un salaire de vos poèmes? Pour ma part, non; l'artiste échappe à l'organisation sociale du travail, du mercantilisme; il donne tout et n'attend rien en retour. Un auteur qui donnerait des cours attendrait un retour de ses élèves, ou de l’État, que sais-je, en tout cas il ne serait plus auteur mais travailleur.
Les élèves formés, à leur tour, devront un jour enseigner, puisqu'ils recevraient leur diplôme d'auteur; étant endettés auprès de leur professeur ou autre, ils devront rendre à la société en écrivant, et deviendraient des travailleurs. C'est un calcul fou? Peut-être.
J'ajoute que je ne dénigre pas le Travail, je dis simplement qu'on ne peut pas faire de l'art un travail sans qu'il cesse d'être de l'Art.
En somme je crois que le cours d'écriture condamnerai à mort la littérature pour cette première raison, car il transformerait son fondement; l'Art est la seule chose qui ne sert à rien dans les activités humaines. Lui donner une utilité par cette organisation mercantile supposerait qu'on puisse en tirer profit. Cela le tuerai purement et simplement. Je suis loin d'être le seul à condamner les cours, d'autres en parlent beaucoup mieux que moi.
Il y a une deuxième raison; former des "maîtres" reviendrait à admettre que pour commencer à écrire, il faudrait acquérir une norme, un savoir-faire, qu'en somme tout n'est pas permis en littérature, et que tout le monde ne peut pas écrire. Je le dis, je le répète; Boileau se trompe, dix-mille auteurs nés avant et après lui vous le diront, et on n'a aucun compte à lui rendre, ça fait quatre-cent ans qu'il est mort. On peut bien sûr mettre à distance les cours, mais ils restent un danger pour la première raison.
Pour finir, l'Académisme empêche toute liberté et fait de l'Art un travail (ce qui ne veut pas dire qu'on ne travaille pas en Art, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit!). C'est le poison de l'Art, il asservit cette bête furieuse à une idéologie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeJeu 24 Oct 2013 - 19:17

ben, a mon grand dam, tout ce que tu viens de dire existe,... école, élève, professeur, rhétorique, gens qui se lève un matin en se disant " tiens, demain je serais poète " , académie, prix concours, .... désolé de te le dire, mais il faut faire avec,... tout ça existe,... Sourire Sourire Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Roger Massé
Modérateur
Modérateur
Roger Massé

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 2523
Age : 88
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/08/2006

la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitimeJeu 24 Oct 2013 - 23:54

A mon humble avis, on peut devenir poète parce que l'on est poussé par l'irrépressible envie d'exprimer son ressenti, je ne suis pas non plus un fan des contraintes classiques mais j'aime mettre du rythme et de la musicalité dans ce que j'écris.

Amicalement.

Roger.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Roger MASSÉ
la méthode Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la méthode Empty
MessageSujet: Re: la méthode   la méthode Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
la méthode
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Et si on parlait poésie entre nous ?-
Sauter vers: