Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 A demi

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 61
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

A demi Empty
MessageSujet: A demi   A demi EmptySam 27 Juil 2013 - 5:40

L’écume tremble encore un peu au fond de cette bouteille que je dévisage en espérant ne jamais la voir mourir. Une dernière lampée d’insouciance me tente et me désespère. Fin que je voudrais éternelle, figée dans l’instant de cette faim que je voulais charnelle.
Malgré les caresses prodiguées, je la sens suppliante de la laisser partager une dernière fois ma solitude, mon regard fatigué, mon âme usée, mes lèvres muettes…
Une dernière cigarette, tiens, me donnera peut-être le courage de trucider cette vieille amie qui a partagé tant de ma vie.
Je me souviens de ces premières amours qui m’ont fait rendre le pire sans en prendre le meilleur, assassinant mes rêves d’enfant, jusqu’à me faire regretter ce souffle hérité pour n’en espérer que celui de l’oubli. Mélange caca d’oie me privant de cette fierté de mâle imbécile, castré de son innocence !
Et puis l’humiliation de ces lendemains sans gloire à affronter la juste réprobation de ses pairs si bien introduits, si bien…si bien !
Au diable les bien-penseurs, le temps m’est compté me dis-je ! Rêvons de nouveau à l’amour, au cœur sincère qui saura apercevoir derrière le penaud frangé de  boucles noires, le chevalier prêt à sacrifier sa vie.
Une grossesse plus loin, monsieur le juge, le verdict est tombé… Un enfant plus loin, l’hymen s’est brisé !
Et te revoilà, déjà vieille compagne, à me consoler, à vider de mes yeux toutes ces larmes et toujours à me faire rendre le pire que je voulais meilleur.
RAZ : remise à zéro ! Ton discours me rappelle celui d’un vieux prof d’électro-quelque chose…
 
Parfois ça marche, Allez ! J’y crois et revoilà les fleurs dans les cheveux d’une autre destinée qui me guettait au détour d’un regard un peu perdu.
Des rêves de prairies remplies de chevaux aux crinières flamboyantes, de plages au sable aussi blanc que le premier lange de ma toute première existence. Des mots en promesses sous la lune complice que le vent balaya sans prévenir un matin de printemps !
Abandon, renoncement, résignation et puis… toi, si fidèle, qui m’enterre et me ressuscite encore et encore !
Rendre le pire en attendant le meilleur…
Et passe le temps, s’apprend l’oubli, se soumet l’indocile !
Vieille camarade sans rides, de mes errances le témoin attentif tu fus jusqu’à ce jour où encore tu m’aveuglas de ton traître sable.
 
Mon âme à l’enfer j’offrais pour son âme au paradis, heureux de ce gratuit sacrifice je me retrouvais fier et humble devant elle.
Bravant tous les brisants du quotidien, je barrais de cœur la protégeant de tous les écueils de cette vie qu’elle me disait effrayante, pleine de pièges sournois, de tristes présages, et même… même, d’amants impitoyables !
Par derrière il est entré, par devant je suis parti.
Le cœur sanguinolent, l’espoir au placard, plus envie, plus en vie !
Rendre le pire sans croire au meilleur...
 
Le travail ! C’est bien le travail !
Deux années à longer seul, la nuit, les coupe-gorges d’un métro de banlieue vide. Quartier sordide aux relents de misère, que distrayaient de temps en temps les sirènes de pompiers, et l’âcre des lacrymos de CRS en goguette…  
 
Mais j’ai failli t’oublier ma bonne vieille consolatrice qui de mes souffrances futiles enivra mes sens chaque fois jusqu'à... l'espoir!
 
Une perle de douleur coule doucement sur ton flanc, nos larmes qui se mêlent et se démêlent, à grands coups de bonheur raté, à grands coups de temps dilapidé…
 
Et la vie continue…

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire


Dernière édition par tofka le Sam 27 Juil 2013 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
Tigresse
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
Tigresse

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 3011
Age : 71
Localisation : dans la maison de Chis
Date d'inscription : 18/10/2005

A demi Empty
MessageSujet: Re: A demi   A demi EmptySam 27 Juil 2013 - 8:27

Lecture  tant d'écrits mènent à une chanson,  c'est comme, souvenirs souvenirs je te jette de mon cœur ... ou  Sacrée bouteille jolie bouteille veux tu me laisser tranquille ?
Dans la vie, nos maitresses ou amant, sous tant de formes différentes, nous font divaguer dans un monde d'images palpable par le cœur, les unes aux dents de scie cisaillant encore, d'autres aux couleurs de ces arcs en ciel qui parfois, entre deux cauchemars,  font renaitre et teindre du rose au bleu le présent pour mieux nous accrocher à cette vie qui continue.. Bec

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

*****************************
Bonjour  Invité  Rire
Revenir en haut Aller en bas
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 61
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

A demi Empty
MessageSujet: Re: A demi   A demi EmptySam 27 Juil 2013 - 12:32

Renaître à chaque fois, oui! Là est le vrai message...
Merci pour ton gentil commentaire et pour la patience dont tu fais preuve  chaque fois que tu passes sur mes élucubrations...Erreur 

a bientôt
Tof

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
saidsalem
Modérateur
Modérateur
saidsalem

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 861
Age : 62
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

A demi Empty
MessageSujet: Re: A demi   A demi EmptySam 27 Juil 2013 - 14:17

évocation d'un déjà -vécu partagé au féminin dont la magie sonore et parfois discrète d'une prose spiroïdale qui se cherche à travers le réel et le rêve pour nommer ses symboles
par nostalgie et amour tout en faisant abstraction du regret ....
mes amitiés

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
©️ Chana Salah, alias saidsalem
poète d’amour et d’espoir
Revenir en haut Aller en bas
o
Nouvelle plume
Nouvelle plume
o

Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Cancer Coq
Nombre de messages : 48
Age : 40
Localisation : Système solaire
Date d'inscription : 14/07/2013

A demi Empty
MessageSujet: Re: A demi   A demi EmptySam 27 Juil 2013 - 19:23

Les embellies succèdent aux nuages, à la nuit le jour, et nous allons là-dedans tantôt gais, tantôt mélancoliques, un peu comme des enfants hésitant entre rires et larmes, mais à tout prendre, qui préfèrent quand même oublier les mauvais moments et jouir des bons instants.
Revenir en haut Aller en bas
floralline
Grimoirien
Grimoirien
floralline

Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 335
Age : 107
Localisation : Abidjan
Date d'inscription : 08/05/2013

A demi Empty
MessageSujet: Re: A demi   A demi EmptySam 3 Aoû 2013 - 0:42

Quel abandon ! Quelle nostalgie !

Et pourtant on sent un coeur qui fait beau tandem avec sa raison....

Passionnante ! la bouteille ....à l'écoute..de cette plume qui cause à elle-même ou plus exactement au temps qui passe..

Bravo

 Gros Bisou 

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ecrire est un acte d'amour, s'il ne l'est pas, il n'est qu'écriture - (Cocteau) -
Revenir en haut Aller en bas
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 61
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

A demi Empty
MessageSujet: Re: A demi   A demi EmptyLun 5 Aoû 2013 - 1:00

Cœur et raison c'est là qu'est le drame...ou le vital dilemme!
Pfff! fatigué moi...
Merci pour ta lecture

Bisous
Tof

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
 
A demi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À demi mot
» A Demi-Mots
» Malin et demi
» Poème à demi-mots
» C'était un demi-Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: LES GRIMOIRES DES MEMBRES DÉCÉDÉS :: Tofka 1961 - 2018-
Sauter vers: