Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 A Mon Fils (Sonnet)

Aller en bas 
AuteurMessage
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 9371
Age : 70
Localisation : Bousies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

A Mon Fils (Sonnet) Empty
MessageSujet: A Mon Fils (Sonnet)   A Mon Fils (Sonnet) EmptyVen 10 Mai 2013 - 9:10

A MON FILS

Il était si petit qu'il tenait dans ma main,
Mais mon coeur attendri voulait à peine y croire.
Comme il venait de moi commença une histoire,
A suivre pas à pas ce petit bout d'humain.

Chaque jour est lumière à lui montrer serein,
Les choses à lui apprendre et celles qu'il doit voir.
Jamais je n'aurais cru qu'il me ferait vouloir,
Que les jours soient plus longs. A deux, on est si bien.

Mais l'enfant à grandi. Ses ailes ont poussées.
Il faut me résigner, il va bientôt partir.
Le chemin s'ouvre à lui telle est sa destinée.

Et je tremble à penser qu'il doit aussi bâtir.
Lui ai-je tout bien dit ? Lui ai-je assez montré ?
Saura-t-il se guider pour vivre et pour construire.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
A Mon Fils (Sonnet) Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...

A Mon Fils (Sonnet) Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
A Mon Fils (Sonnet)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fils d'or,fils d'argent
» Les Fils
» A mon fils
» A mon fils
» Mon fils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Sandipoete :: Sonnets-
Sauter vers: