Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 La poésie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


La poésie Empty
MessageSujet: La poésie   La poésie Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 12:03

Qu'est-ce que la poésie ?

Je ne sais pas. D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi elle m'a choisi !

Elle est arrivée dans ma vie sans prévenir alors que je n'ai pas fait
d'études et elle m'a bousculé.

J'ai appris, sans ouvrir un traité de prosodie, les règles du classique
et, depuis 25 ans, j'écris.

La poésie libère ce que j'ai en moi mais ma seule satisfaction arrive
au point final quand j'ai terminé le poème.
Il est d'ailleurs rare que je relise un de mes poèmes et je ne me souviens
jamais de ce que j'ai écrit.

Des choses étranges se passent. Quand je greffe des vers à ceux de
Baudelaire, une strophe sur deux, j'écris comme lui et cela se passe
quand je le fais avec Hugo, Mallarmé, Samain, Gautier ou Desbordes-
Valmore !

Pourtant, je n'essaie pas de les imiter, ce serait ridicule, et je n'étudie
pas leurs poèmes afin de savoir les mots à employer, j'écris à la suite
c'est tout.

Donc, je ne comprends pas la poésie.

Je compose des biographies poétiques et des gens m'ont dit :
"Tu as vécu ma vie" alors que les connais très peu.

La poésie reste pour moi secrète et ce n'est pas plus mal.

Amicalement

Orbel
Revenir en haut Aller en bas
Frollo
Modérateur
Modérateur
Frollo

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 833
Age : 24
Localisation : Brest
Date d'inscription : 16/07/2012

La poésie Empty
MessageSujet: Re: La poésie   La poésie Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 12:17

Intéressant. Elle s'impose à tous de manière plus ou moins…

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
~


« C'est au poëte qu'il est donné de descendre dans les profondeurs les plus intimes de l'âme et de dévoiler ses mystères. […] C'est que le poëte est le premier qui ouvre la bouche à sa nation, et vient en aide à sa pensée en lui donnant une forme dans le langage. »

Hegel

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La poésie Empty
MessageSujet: Re: La poésie   La poésie Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 12:54

A une robe rose Gautier et moi.

Que tu me plais dans cette robe
Qui te déshabille si bien,
Faisant jaillir ta gorge en globe,
Montrant tout nu ton bras païen !

Je suis comme tu le souhaites
Ensorceleuse bien souvent,
Mais chaste, douce et sans défaites
Dès que ma robe est sous le vent 

Frêle comme une aile d'abeille,
Frais comme un cœur de rose-thé,
Son tissu, caresse vermeille,
Voltige autour de ta beauté.

Tu sais comme je suis fragile,
Une volute de ce feu
Qui tourne, vole, très agile,
Une créature de Dieu 

De l'épiderme sur la soie
Glissent des frissons argentés,
Et l'étoffe à la chair renvoie
Ses éclairs roses reflétés.

Il vient de toi ce doux orage
Qui ruisselle dessus ma peau,
Et voudrait imprimer l’image
D’une vie après le tombeau 

D'où te vient cette robe étrange
Qui semble faite de ta chair,
Trame vivante qui mélange
Avec ta peau son rose clair ?

Elle m’arrive de ton âme,
De ton regard sachant me voir
Ainsi que la plus belle femme,
Celle connaissant ton espoir 

Est-ce à la rougeur de l'aurore,
A la coquille de Vénus,
Au bouton de sein près d'éclore,
Que sont pris ces tons inconnus ?

Ils sont volés à tes prunelles
Désirant que l’éternité
Soit ainsi que ces sentinelles
Louant, ce jour, ma pureté 

Ou bien l'étoffe est-elle teinte
Dans les roses de ta pudeur ?
Non ; vingt fois modelée et peinte,
Ta forme connaît sa splendeur.

L’étoffe est comme tes paroles,
D’un doux parfum touchant mon corps,
Et je sens bien des flammeroles
Incendier nos frais rapports 

Jetant le voile qui te pèse,
Réalité que l'art rêva,
Comme la princesse Borghèse
Tu poserais pour Canova.

Mais le seul homme qui me sculpte
C’est toi, poète, mon ami,
Et lorsque ton quatrain m’ausculte
Mon corps n’est jamais endormi 

Et ces plis roses sont les lèvres
De mes désirs inapaisés,
Mettant au corps dont tu les sèvres
Une tunique de baisers.

Je t’offrirai donc cette bouche
Comme un tissu tendre et charmeur
Et je poserai sur ta couche
Ma robe faite de chaleur.



Revenir en haut Aller en bas
Roger Massé
Modérateur
Modérateur
Roger Massé

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 2332
Age : 87
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/08/2006

La poésie Empty
MessageSujet: Re: La poésie   La poésie Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 14:27

Je trouve ton poème superbement réalisé en utilisant le thème d'une robe je trouve que tu réalises un dialogue imagé et musical de toute beauté. Bravo !

Roger.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Roger MASSÉ
La poésie Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La poésie Empty
MessageSujet: Re: La poésie   La poésie Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 15:03

Merci Roger,

Mais il n'est qu'en partie à moi.

Théophile Gautier a composé Une robe rose en son temps
et je ne suis l'auteur que des strophes paires.

Amicalement

Orbel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La poésie Empty
MessageSujet: Re: La poésie   La poésie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: RESERVÉ AUX MEMBRES :: Votre Rapport Avec La Poésie-
Sauter vers: