Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Révolution avortée...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Révolution avortée... Empty
MessageSujet: Révolution avortée...   Révolution avortée... EmptyDim 31 Mar 2013 - 18:06

J'entends au loin que sonne la révolte!
Ce courant qui soudain nous survolte
Me parviennent ces effluves de poudre
Ô matin, offert à quelque foudre!

J'entends de puissantes clameurs
Hurler que l'espoir jamais ne meurt!
Quant aux fourches que l'on aiguise!
Sus aux fesses des bourgeois, à votre guise!

Lorsque pleuvent ces vers à la ronde
Refrains jetés à la face de l'immonde
S'élève le rouge de la colère
Croisant le noir soudain moins austère!

J'arpente ces chemins menant aux révolutions!
Que d'autres ont foulé avec dévotion
Dés le matin, bousculant l'aurore
A seule faim que le roi ne pérore!

Regardez s'élever les barricades!
Sentez l'élan monter par saccades!
Sous les pavés, il y a la plage
Le grain pastel d'un heureux présage....

Je perçois affaibli le bruit des sabots
Aux fers, d'une révolution avortée
Lors, ils survivent moins beaux
Ces contempteurs surpris à flatter!

J'en viens à cultiver la bohème
Car l'engouement soudain n'est plus
Celui qui au grand nombre aurait déplu...
Sous les cendres perce l'anathème!

Ce n'était donc qu'un rêve
Ce paltoquet pointé utopie!
Lu en vos parchemins, sans trêve
Exhumé de quelque livre, tapi!

J'écoute fleurir la bohème
Et je m'en remets aux seuls seins!
Les vÔtres ma mie, si forts en t'aime...
Tendus aux jeux éternels, ces feux en nos reins!
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3315
Age : 61
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

Révolution avortée... Empty
MessageSujet: Re: Révolution avortée...   Révolution avortée... EmptyDim 31 Mar 2013 - 19:55

La révolution est à nos portes... Mais comme le disait le père de mon auteur fétiche :



Citation :
Mon père expliquait à ma mère que, dans la société future, tous les châteaux seraient des hôpitaux, tous les murs seraient abattus, et tous les chemins tracés au cordeau.
« Alors, dit-elle, tu veux recommencer la révolution ?
— Ce n'est pas une révolution qu'il faut faire. Révolution, c'est un mot mal choisi, parce que ça veut dire un tour complet. Par conséquent, ceux qui sont en haut descendent jusqu'en bas, mais ensuite ils remontent à leur place primitive… et tout recommence. Ces murs injustes n'ont pas été faits sous l'Ancien Régime : non seulement notre République les tolère, mais c'est elle qui les a construits ! »
J'adorais ces conférences politico-sociales de mon père, que j'interprétais à ma façon, et je me demandais pourquoi le président de la République n'avait jamais pensé à l'appeler, tout au moins pendant les vacances, car il eût fait en trois semaines le bonheur de l'humanité.

La Gloire de mon père, Marcel Pagnol

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

Révolution avortée... Sans_t11
Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
Frollo
Modérateur
Modérateur
Frollo

Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 833
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 16/07/2012

Révolution avortée... Empty
MessageSujet: Re: Révolution avortée...   Révolution avortée... EmptyLun 1 Avr 2013 - 17:08

Très belle envolée révolutionnaire… j'ai eu en tête, au long de ma lecture, ce roman de Zola, La Fortune des Rougons, avec ces deux amans qui s'en vont faire la révolution (la fille mourra d'une balle en son sein quand elle soulevait l'étendard des révolutionnaires).

Félicitations Do Rémi !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
~


« C'est au poëte qu'il est donné de descendre dans les profondeurs les plus intimes de l'âme et de dévoiler ses mystères. […] C'est que le poëte est le premier qui ouvre la bouche à sa nation, et vient en aide à sa pensée en lui donnant une forme dans le langage. »

Hegel

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Révolution avortée... Empty
MessageSujet: Re: Révolution avortée...   Révolution avortée... EmptyMar 2 Avr 2013 - 20:52

pagnolesque a écrit:
La révolution est à nos portes... Mais comme le disait le père de mon auteur fétiche :



Citation :
Mon père expliquait à ma mère que, dans la société future, tous les châteaux seraient des hôpitaux, tous les murs seraient abattus, et tous les chemins tracés au cordeau.
« Alors, dit-elle, tu veux recommencer la révolution ?
— Ce n'est pas une révolution qu'il faut faire. Révolution, c'est un mot mal choisi, parce que ça veut dire un tour complet. Par conséquent, ceux qui sont en haut descendent jusqu'en bas, mais ensuite ils remontent à leur place primitive… et tout recommence. Ces murs injustes n'ont pas été faits sous l'Ancien Régime : non seulement notre République les tolère, mais c'est elle qui les a construits ! »
J'adorais ces conférences politico-sociales de mon père, que j'interprétais à ma façon, et je me demandais pourquoi le président de la République n'avait jamais pensé à l'appeler, tout au moins pendant les vacances, car il eût fait en trois semaines le bonheur de l'humanité.

La Gloire de mon père, Marcel Pagnol

J'adore Pagnol...c'est d'une tendresse sans égale...on tombe facilement amoureux de cette belle région peuplée de cigales et de collines...et du côté authentique de ses habitants...ah ce brave et bouillonnant instituteur, idéaliste et pétri de convictions!

Mais le temps a passé, et la crise s'est propagée jusque ces célèbres massifs...Nostalgie...

Révolution avortée... 499177
DRM
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Révolution avortée... Empty
MessageSujet: Re: Révolution avortée...   Révolution avortée... EmptyMar 2 Avr 2013 - 21:02

Frollo a écrit:
Très belle envolée révolutionnaire… j'ai eu en tête, au long de ma lecture, ce roman de Zola, La Fortune des Rougons, avec ces deux amans qui s'en vont faire la révolution (la fille mourra d'une balle en son sein quand elle soulevait l'étendard des révolutionnaires).

Félicitations Do Rémi !


Merci pour ton commentaire et cette comparaison...flatteuse
J'éprouve cependant une profonde tristesse quand je constate l'arrogance du pouvoir et de l'argent
actuellement....Dis grand soir quand reviendras-tu?

DRM
Revenir en haut Aller en bas
 
Révolution avortée...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Révolution
» Révolution
» Révolution
» the Revolution
» Révolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: RESERVÉ AUX ACCUEILLIS :: Invités-
Sauter vers: