Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 Rêver d’être

Aller en bas 
AuteurMessage
manolo
Plume de Bois
Plume de Bois
manolo

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 80
Age : 63
Localisation : vaulx en velin
Date d'inscription : 19/10/2011

Rêver d’être Empty
MessageSujet: Rêver d’être   Rêver d’être Icon_minitimeMer 27 Mar 2013 - 19:42

Rêver d’être,

Une nuit de pleine lune je fis un rêve :
Je me tenais assis sous le vent d’une grève.
Aussi loin que mes yeux pouvait s’abandonner,
Le rivage était blanc et la mer moutonnée.

La bise mutine caressait mon visage
Chevauchée par de fins grains de sable éthérés,
Enveloppait mon corps tel un soyeux tissage,
Puis, s’envolait plus loin sans jamais s’égarer.

Bercé par le bruit sourd des vagues s’échouant,
Enivré d’air pur exhalé par l’océan,
Je demeurai ainsi, immobile et serein,
Tandis qu’à l’horizon se levait le matin.

Les voiles d’un bateau se dessinaient au large
Cachant partiellement le soleil renaissant,
Je fermai les yeux, imaginant l’équipage
Affairé aux tâches d’un autre jour naissant.

La nature parlait à mes sens en éveil,
Je ne faisais plus qu’un avec le paysage,
Les sons me pénétraient telles paroles sages,
Mon âme semblait sortir d’un si long sommeil.

J’étais le vent cajolant feuilles et roseaux,
Les vagues, l’océan et aussi les ruisseaux,
Le sable tapissant les terres infécondes,
Le marin, gagnant le port, que la joie inonde.

Je n’étais personne et tout le monde à la fois,
L’incrédule, l’inassouvi, l’homme de foi,
Le tyran, l’élève, le maitre, le félon.
L’illusoire me toisait perdant compagnon.

La vérité aussi perdait de sa substance,
Avais-je besoin d’elle comme raison d’être ?
L’âme réclame-telle de quoi se repaitre ?
Oh ! Rêve exquis où je ne fus que mon essence !
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 58
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

Rêver d’être Empty
MessageSujet: Re: Rêver d’être   Rêver d’être Icon_minitimeMar 2 Avr 2013 - 9:29

J'aime beaucoup celui-ci. Je crois (en tous les cas pour moi c'est certain) que nous avons tous un jour rêvé d'être un autre, ou autre chose.
Un joli poème.
Merci pour le partage.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

Rêver d’être Sans_t11
Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
 
Rêver d’être
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: