Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Au delà

Aller en bas 
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 61
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

Au delà Empty
MessageSujet: Au delà   Au delà EmptyVen 8 Mar 2013 - 2:08

Au delà…

Humer le temps qui passe
Harcelant les heures
Qui de ses secondes
Sans pitié labourent
Mes rêves et mes nuits
Le vent souffle tempête
Sur mon esprit engourdi
Une chape de misère
Recouvre l’aurore
Plus de lumière
Juste la peur
L’océan s’est tu
Les mouettes ne rient plus
Et l’écume est sale
Si sale…

La coque d’une barque
Jetée sur la grève
S’entrebâille
Le flanc percé
Elle git
Tout simplement
Et m’invite
A son dernier repos

Il fait froid
Si froid…
Je meure enfin
Et me libère

J’embrasse le monde
Ici et là
Partout
Tout le temps
Je suis le monde
Et j’aime ça
Plus envie de revenir
Rester, rester, rester…

Mais corde claque
Ecartèle aspire
Et me rappelle
Larmes et souffrance
Me rejoignent
Et me lapident

Vivant je suis soudain
Hurlant en silence
Ma souffrance
Mon destin
Fatale résurrection
Du corps
Sans l’âme
Qui réclame
Qui pleure
Et…oublie
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
 
Au delà
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AU DELA
» Au-delà
» Au-delà
» Au-delà des barbelés
» Au Delà des mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: LES GRIMOIRES DES MEMBRES DÉCÉDÉS :: Tofka 1961 - 2018-
Sauter vers: