Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Sus au placard – histoire vraie

Aller en bas 
AuteurMessage
Anje
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Bélier Rat
Nombre de messages : 620
Age : 62
Localisation : Grenade sur l'Adour
Date d'inscription : 08/04/2011

Sus au placard – histoire vraie Empty
MessageSujet: Sus au placard – histoire vraie   Sus au placard – histoire vraie EmptyJeu 21 Fév 2013 - 0:07



La clef de l’appartement
Huit place Saint Vincent
Cinquième étage
Par l’ascenseur
Sous les combles
Un loft bien sympa !

C’est comme ça
Que ma fille
Mon enfant chérie,

Dans une main, le trousseau
Dans l’autre un ticket de métro
La joie au cœur
De faire son trou
Où l’attendent Amis
Et contrat de travail,

Bat la cadence de son pas assuré
Le pavé de cette bonne ville
de Lyon, primauté des Gaules

Le chignon haut et le piercing fier,
Ses longues jambes moulées en jeans
Ecartant le quidam impudent
De la vouloir bousculer

La porte de l’appartement
Huit place Saint Vincent
Cinquième étage
La clef dans la serrure
C’est un comble
Un gars bien sympa

C’est comme ça
Que ma fille
Mon enfant chérie,

Dans une main, le passe
Dans l’autre un sourire jaune
Le coup au cœur
De passer à son insu
reine de la cambriole
par l’occupant des lieux
Qui lui sort contrat de location
Et tirade : « Ici depuis cinq ans
jamais donné mon congé »
un verre ? Sans rancune !


Bat la chamade de son cœur surpris
Le parquet de ce vieux studio
Plongeant sur les quais de Saône.

Le chignon haut et le piercing fier,
Ses longues jambes moulées en jeans
Acceptant du locataire médusé
Les glaçons d’un apéro improvisé

La poignée d’un cagibi
Huit place Saint Vincent
Sixième étage
Par l’escalier
Sous la soupente
Un plafond bien bas !

C’est comme ça
Que ma fille
Mon enfant chérie,

Dans une main, le sésame
Dans l’autre ses yeux baba
Le pêne de la gâche
Loquetant sans effort
Où l’attendent balais
Et babioles de ménage,

Bat en retraite son esprit interloqué
Le pallier de ce vétuste immeuble
Des pentes de la Croix Rousse

Le poing haut et le regard furibond
Sa longue silhouette assassine
Dévalant l’escalier branlant
Jurant qu’on ne l’y reprendrai plus

Sésame, blé dur, riz Uncle Ben
Ouvre-toi qu’enfin…
une porte s’ouvre !
La clef sur le comptoir De l’agence :

Nous proposons aussi
Une charmante chambre de bonne
Une affaire, il y a les toilettes
Un luxe !….

Je ne donnerai pas les coordonnées
De l’agence XXX
69001 Lyon
Nous, on est pas comme ça !

à Léa - extrait de les truculentes aventures d'une jeune fille en fleur

Revenir en haut Aller en bas
 
Sus au placard – histoire vraie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le premier jour - Histoire vraie
» Placard Attitude (Paroles et musiques de Tristan)
» La Vraie Bêtise
» La vraie messe
» La Vraie Bêtise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Anje-
Sauter vers: