Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 La Faute à Voltaire

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Iloa
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Iloa

Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Bélier Chien
Nombre de messages : 386
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2013

La Faute à Voltaire Empty
MessageSujet: La Faute à Voltaire   La Faute à Voltaire EmptySam 26 Jan 2013 - 12:21



La Faute à Voltaire


Dans la rue se détournent les regards
Des cartons maisons
Abris ondulés
Bosselés
Par la vie
Les retards
Les sens interdits.

Dans la rue se détachent les mains
Des panneaux danger
Trottoirs Habités
Places réservées
Par la vie
Les retards
Les sens interdits.

Dans la rue se joue le numéro treize
Sur table de Bonneteau
La misère baise
Dans le caniveau
Sali
Par l’interdit
Les retards
L’ essence de la vie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La Faute à Voltaire Empty
MessageSujet: Re: La Faute à Voltaire   La Faute à Voltaire EmptySam 26 Jan 2013 - 12:59

Oui la misère et l'indifférence.
Des poulbot qui errent dans ce fatras d'indigence.
Alors Gavroche, si c'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau aussi ?

Sommes nous à l’Ère d'une autre révolution ?

Nous sommes à un temps de grande réflexions - Tous !

Bravo


Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3315
Age : 62
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

La Faute à Voltaire Empty
MessageSujet: Re: La Faute à Voltaire   La Faute à Voltaire EmptySam 26 Jan 2013 - 19:27

Joli coup de gueule sur la vie d'aujourd'hui... la chasse au chiffre, elle intéresse tout le monde dans quelque domaine que ce soit.
L'autre jour en allant poster un AR, un malheureux tendait la main sur les escaliers alors qu'il gelait à pierre fendre. Très peu sont ceux qui ont donné ne serait-ce qu'une petite pièce ou un quignon de pain...
La pauvreté a pris ses marques, bientôt peut-être dans les grandes villes, de nouvelles cours des miracles reprendront vie.
Merci pour ce partage
La Faute à Voltaire 499177

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

La Faute à Voltaire Sans_t11
Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
 
La Faute à Voltaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voltaire m'inspire.
» Voltaire Reviens….
» quotidiennement faute
» Faute fatale
» Une incommensurable faute de goût

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Textes en attente de Grimoire-
Sauter vers: