Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lune rouge

Aller en bas 
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1343
Age : 57
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Lune rouge   Ven 21 Déc 2012 - 11:54

A la campagne, une lune rouge qui se lève à l’horizon, réveille, dans les esprits de nos anciens, toutes les angoisses et les peurs de ces lendemains qui ne chantent pas : Malédictions, décès, drames à venir, catastrophes en tout genre…etc.

Ils se hâtent alors de fermer leurs portes et leurs volets, et pour se rassurer, festoient toutes lampes allumées…

Raison ou tort, peu importe ! Fermez vos volets, fermez vos yeux et ouvrez vos cœurs…

En l’honneur de toutes ces victimes, aujourd’hui vivantes mais qui demain, sûrement, ne seront plus…
Peut-être vous, peut-être moi…


Voici donc offerte en partage, cette petite oraison :



Lune rouge

Sanglots de lune aux larmes de sang,
Sur le banc de ces amants premiers.
En rouge présage, meurs l’innocent
Avant que la hache soit tombée…
A toi, l’insouciant quidam, cette complainte

Sanglots de lune à la terre offerts,
Sur la pourpre mare qui ondule.
En gris présage, brumes de guerre
Avant que la vie ne capitule…
A toi, l’insouciant quidam, cette supplique

Sanglots de lune à mes yeux humides
Sur mon visage perlent vos âmes.
En noir présage, des corps putrides
Avant que la mort ne les réclame…
A toi, l’insouciant quidam, cette pensée

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
 
Lune rouge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LUNE ROUGE de Yvi Devlin
» sous la lune rouge
» La lune rouge
» [Mazard, Claire] Les compagnons de la lune rouge
» CREATURES DE L'OMBRE (Tome 01) LUNE ROUGE de Mickael Jendraszczyk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Tofka 1961 - 2018-
Sauter vers: