Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sève

Aller en bas 
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1343
Age : 57
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Sève   Mer 19 Déc 2012 - 18:02

Sève…


Le chêne de mon enfance, là bas, près de la rivière, me regarde…
Tableau brun, griffé de mes joies et de mes tristesses,
Compagnon des premières heures, mon frère de musarde,
Témoin patient, de mes aveux, de mes amours, de ma jeunesse…

Les yeux clos, je revois cette lumière au travers de ton feuillage…
Mille pinceaux caressent la toile de mes souvenirs
Une douce brise se lève et du livre de ma vie tourne les pages
Je respire tes ombrages mon ami, une dernière fois avant de partir…

Bercé par tes complices silences, de ta force, tu m’as rempli…
Tes racines puissantes se mêlent au miennes ce soir
Et la sève qui coule en nous , le sang de ta vie, de ma vie,
Gonfle mes veines pour l’hallali de mon histoire…

Le temps des larmes n’est pas venu mais celui des rêves…
Accrochés à la plus haute de tes branches
Comme les fruits défendus de cet arbre penché sur la grève
Plage lointaine pour les amants du dimanche…

Mais déjà mon vieux cœur essoufflé s’emballe et se perd…
Un rythme étrange et envoûtant dans ma poitrine
L’obscurité, le silence, l’absence, puis le néant de mes pairs
Je m’envole enfin… le soleil à l’horizon décline…


Mes branches s’étirent dans ce bel après-midi d’automne…
Un souffle léger secoue mon feuillage
Et porte les sons des ébats de la vie… au loin une cloche sonne…
Un enfant s’est endormi sous mon ombrage…

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
 
Sève
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Régime d'hiver
» Carnet de sève
» Léa Silhol - La sève et le givre
» Christelle et Sève
» Léa Silhol : La Sève et le Givre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Tofka 1961 - 2018-
Sauter vers: