Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les larmes du diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1343
Age : 56
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Les larmes du diable   Mer 30 Nov 2011 - 8:24



Les larmes du diable

Des larmes de sang
Un jour de pluie
Creusèrent néant
En son cœur trahi

Douleur abyssale
De l’âme en déroute

Qui sent le vénal
Au bout de sa route

L’ocre rose fane
En serment de vie
Que l’orage glane
Aux tendres amis

Il maudit son sort
Et son désespoir
Sa mort elle implore
Lutte sans espoir

Des larmes de sang
Sur l’âme partie
En un cri perçant
A l’homme qui prie

Tofka

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
 

Les larmes du diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Sansom, C.J.] Les larmes du Diable
» Les larmes du diable
» LES LARMES DU DIABLE de C.J. Samsom
» La maison du diable
» Le coeur au bord des larmes..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-