Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsLe Wiki du Forum poétiqueCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flamenco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Joël Gissy
Plume de Saphir
Plume de Saphir
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 300
Age : 35
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Flamenco   Ven 8 Avr 2011 - 15:51


Malgré des flammes les ondoiements séducteurs,
Femmes rouges et noires aux jeunes vigueurs,
Des jeûnes l’appel retentit, puis il se tait.
S’amassant qui pelle, de voluptés complet,
Le cœur las, de ces amusements se complaît.
Car il était blessé : s’en souvient-il encor ?
Nain chevauchant un chevreuil en sonnant du cor !
Le serpent mue, appel d’une voix en fausset
Comme un brâme lancé dans la vallée cent fois
De l’assouvissement de cette mort sans voix.
Puis vient le prédateur, le cruel des levrettes,
Pour dégoûter de l’amour les fleurs les plus prêtes
Qui s’évanouissent en sécheresses, d’un coup
Eveillées en mille pleurs par le cri du loup.
Encor, hélas ! ma chair, il n’est pas temps, meurs-toi,
Avec pour seul écho s’affaissant, seul, le toit,
Qui brûle d’un feu clair que tu ne sais saisir
Cependant qu’elle prend de ce savant plaisir.


Http://www.joelgissy-poesie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.joelgissy-poesie.com
 

Flamenco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes Coquins-