Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le récit d'un poète égaré en cet zamour immortel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 768
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Le récit d'un poète égaré en cet zamour immortel   Jeu 25 Juin 2009 - 19:03





Le récit d’un poète égaré en cet amour immortel



Ce matin

Comme d’habitude

Je me suis réveillé

Au sursaut des plaisirs

D’un nouveau jour

Qui s’annonce promoteur

D’ailleurs, j’ai voulu volontiers

Qu’il soit ainsi plein d’espoir

Alors, je me suis rendu à l’établissement

Pour participer au conseil de classes

Après j’ai rebroussé chemin

Très vite à vol d’oiseau

L’idée m’est venue à l’esprit

De narrer ce récit d’amour aux étoiles

Comment j’ai rencontré ma muse

Ici en cet espace d’usure

Entre deux ombres jalouses

Là où, j’ai posé ma montre

A déguster mon café

Au mélanges des nostalgies

Sans manière aucune

Je verse des verres d’eau fraîche et diaphane

Au silence assoiffé des pensées qui coulent

À travers ce fleuve d’amertume aux signes

Pris en otage en ce cristal des songes

A travers cette vitre

Sur la terrasse des horizons

En contemplant ce trafic de voitures

Admirer cette anarchie à noter

Ces constatations mélancoliques

Dont la foule insouciante presse le pas

Progresse au diapason d’une globalisation précoce

Aux fruits succulents pour certains

Par contre très amers pour ceux qui souffrent

Sans commentaire

Les détails sont insignifiants

A narrer la misère au quotidien

A chaque jour suffit sa peine

Peu importe les interprétations

Entre la fiction et la réalité

Je préfère revenir à ma tasse de café

Quel bonheur !

J’ai le temps et le don des fées

A parler au papier

Partager ce festin sans contre partie

En compagnie de ma muse



C’est là que je me suis dit poète

Grâce à ma douce plume qui se prête à rendre le réel.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
© Chana Salah, alias saidsalem
poète d’amour et d’espoir
Revenir en haut Aller en bas
 

Le récit d'un poète égaré en cet zamour immortel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La muse et le poète
» Garçons fans de Jane Austen: phénomène rare...
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» [Winton, Tim] La femme égarée
» Trois garçons pour quatre filles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-