Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsLe Wiki du Forum poétiqueCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon nouvel emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Féra
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 516
Age : 38
Localisation : Uckange(57)
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Mon nouvel emploi   Mer 13 Mai 2009 - 18:31

Mon nouvel emploi, merci Sarko



Solange est venue ce matin

Tous les deux on a bien rigolé

On a vu le Sarko à la télé

A la marionnette il jouait

Des tiques, des tiques

C’est çà mimique

Nous on se marre

Il fait le vantard

Bon ! Dare, dare

Un coup de pinard

On est en retard

Pour aller au plumard

Et finir notre journée de loubard



On est bourré

On ne va pas pleuré

Allez les gars

Salut les dégâts

Demain les élections

Pour nous, ce n’est pas l’union

Européenne fiction

Nous c‘est pas la vache

A lait que l’on crache

Non on veut le pinard d’chez nous

Venez voir on est revenu le lit sous…



T’as vu y a des images

Même dans notre étage

Ils sont rigolos

Avec leurs photos

Putain celui-ci est beau

Trop beau, ô trop faux

L’autre là

La gueule qu’il a

Laisse tomber

Une tête à blé

Ils veulent semer

Nous on a rien à cultiver

Si Solange ta pauvreté



Tu crois qui vont nous aider

T’es folle à lier

Jamais, jamais, jamais

Pourquoi t’aider

T’es pas banquière

Non, Je suis rancunière

Le Sarko nous a promis un boulot

Dans la boite il l’avait dit au resto

Le mec Mital qu’il a dit

Pas de licenciement, il me l’a promis

Eh ben moi j‘oublie

Ce qu’il a dit

Un coup pinard Solange

Oh oui çà nous arrange

Ne plus penser, pour ne pas s’inquiéter

De ce qu’il a dit Je dois m’anesthésier

Pour tout oublier



Tu crois je peux porter plainte

Pourquoi il t’a violée, tu es enceinte

Non Sarko il a fait avorter

Qui çà Solange

Notre travail à Guénange

Sarko lui çà l’arrange

On va faire pitié

Il pourra nous consoler

Avec ses promesses rusées

Tu veux savoir ma plainte

Assez, tu t’éreintes

Je te dis se sera vol en réunion

En réunion

Solange tu veux aller à la réunion

Non c’est notre travail qu’il a volé

Avec ses ministres receleurs





Un receleur Solange tu sais ce que c’est

Oui, c’est celui qui garde

Le pognon que sarko nous gratte

Ils le mettent dans une boite sans fond

Ils appellent çà les impôts des bouffons

Moi j’ai du pot

Sans défiscaliser, sans truquer, j’paye pas d’impôts

Et Je n‘ai même pas de bouclier

Je ne suis pas un de ces servants chevaliers

Je ne tranche pas avec eux

Mais du fric Ils m’en on donne un peu

Pour mon pinard

Non mais Jojo c’est un canular

Ô Oui ! D’ailleurs tu sais mon plumard

Demain l’huissier

Il enlève le sommier

Il me laisse le matelas

C’est son droit qu’il dit

Le droit eh ben, Les photos à l’étage, c’est eux qui l’on écrit

Moi j’irai bien me cacher à gauche, dans un sens interdit





Tu crois sarko y sais tout çà

Ben oui tu penses, mais voilà

Il va se planquer dans le G8

C’‘est quoi cette affaire là, le j’ai huit

Allons, tu n’sais pas !

J’ai huit conneries à faire

Et la première

C’était Ton boulot à Guénange

Elle est déjà faîtes dommage

Ais ce n’sest pas son premier ravage

Pas trop dur pour lui, Facile non

Non de non, c’est pas con

Il excursionne, fait la fête, bouffe bien, de nous il rie

Pour mieux faire ses conneries

Avec tous ses copains à fric, ils dépensent et nous on prie

Oui moi je prie pour qu’il y ai un boulot à Hettrange

Non on dit pas étrange mais Héttange

Ah comme sarko dans son discours

j’Héttange votre soif de travail chaque jour

Pour que votre moral, bien il aille

Demain je reviendrai vous sortir la gueule de la paille

Hier notre pays avait ses gueules noirs

Maintenant on a des gueules sans espoir

Merci sarko , vive le pinard

On va se muscler les baccantes

Tous les jours au gymnase de l’attente

Et Quand notre dégout on le vomira

On se souviendra

Dur, dur mon nouvel emploi

A la mode du litron de pinard

Je suis de la nouvelle corporation des gueules rouges

Au fond de notre mauvaise mine

Celle qui nous ruine

Sarko dégaze nous de cette adrénaline

Cà risque de se transformer en fumée de cocaïne

Le marché est plus juteux que tes promesses hypocrites



Chaque soir la politique des guignols

Seule est-elle à vous faire sourire

L’autre vous apprend ce qu’est mentir

☼₣€

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Cliquez sur mon grimoire,
Mes poèmes sont là !
Revenir en haut Aller en bas
 

Mon nouvel emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 13 juin 2009 - Mini-album dans un boîtier de CD - Nouvel emploi
» carte pour un départ (nouvel emploi) et congé de maternité
» un peu moins présent ces temps ci
» DeviantPlus : Mode d'emploi. [FAQ]
» Nouvel avion de 3D: Magic 580

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-