Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsLe Wiki du Forum poétiqueCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Pet de cygne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 65
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

MessageSujet: Le Pet de cygne   Jeu 7 Mai 2009 - 8:55



Tout ce qui fut lâché fut pété
Et ce qui est pété n’est plus à relâcher,

Le caisse se lâche au lit,
Au-delà de la mort, se lâche la caisse !

Le pet littéraire se lâchant dans un lit à étage,
Le furieux témoignage d’une trace de pneu.
Entend le son de la caisse dans le slip du vieux beau,
Sans ouvrir son pétard, il n’en est que fort !

Pour ceux qui pensent que la caisse à un avenir
Je leur crie que le pet doit surtout se lâcher,
Comme s’il était pété, une fois sou la couette ou le drap,
Sublimer le pet d’être pour mieux nous faire sentir,
Du gaz qui diffuse son odeur non abstraite, traces sur le matelas,
J’entrouvre les fumerons d’une étrange fenêtre,
De bonnes ou de mauvaises senteurs qui lui viennent de soi.

La pet poursuit l’arrachage du pétard,
Sur les lignes invisibles du destin flatulent,
Folle échappée au-delà de toute ivresse,
Saisissant, au vol, l’élasticité décapitée
D’un pet arraché aux rimes de ses fesses,
J’entends le bruit d’un pet sur le papier toilette.

Le pétard murmure dans un dernier soupir
Qu’importe d’être ou de ne pas être
Péter donne à l’avenir, un devenir,
Un gaz de l’homme et de son pet.


Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
 

Le Pet de cygne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cygne européen
» [BARBIE] Cygne non Boucleline mais Barbie Lac des cygnes
» Mon ami le cygne noir
» Le lac du cygne fumeur.
» Bébé Cygne , une semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-