Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsLe Wiki du Forum poétiqueCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 770
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Le soleil   Dim 3 Mai 2009 - 16:12


Le soleil brille à l'horizon
L'ombre se tapie sous les branches
Et le rêve porte sa gandoura blanche
Pour sanctifier le roseau qui, dans mon âme esseulée
Dit des mots muets sous son chapeau

Pourquoi le bruit a-t-il tué le silence
- sans raison -
Etait-ce pour perturber ma vision
Quand l'espoir s'est déchaîné contre ces rayons?

Ton sourire a éclaté comme un tonnerre
au fond de mon coeur a creusé un cratère
qui crachait les laves des illusions

Autour de ton regard innocent
Qui sème, sèmera toujours l'amour à tout vent

C'est ainsi que j'ai appris à rimer sans raison
Revenir en haut Aller en bas
 

Le soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Feuilleton] G. Leroux L'Epouse du Soleil
» ecu d'or au soleil
» KTP Girafes au coucher de soleil
» coucher de soleil
» Comment prendre des photos du soleil le matin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-