Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plaidoyer pour les algues violées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 768
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Plaidoyer pour les algues violées   Mar 28 Avr 2009 - 13:02










Parmi toutes ces sirènes et ces nymphes qui peut identifier


Cette victime dont l'agresseur est anonyme...

Ma colombe est blessée sans effusion de sang

S'interroge sur son propre sort...

Un autodafé lui répond par cette mésaventure:



Ma tête chavire

En ce bateau d'ivresse

Plein de fées et de muses

Qui ont présidé à l'agonie

De mes pensées varechs

Noyées en ce lac d’amertume

En ces instants de paresse et de recueillement

Pauvre Mortel cherche l'oubli dans la noblesse

C'est ici que gît l'homme qui n'a jamais reposé

Cruelle épitaphe ornée de chrysanthèmes

Qui se souvient de cette femme voilée de noir

Simple évocation sordide et minable pour certains

Sans pouvoir imiter sa douleur

Alors

Je me suis donner à ses fantaisies aigres

Pleines de délires et d'aberrations

Et voilà de quoi: ma colombe est blessée

Sans effusion de sang

Tout le monde est accusé même le silence est complice



Ô Nudité

Gracieuse

Des rêves nocturnes

J’imagine cet exil

Des cris marécageux en plaquettes

Au fond d'un coeur amoureux



S.o.s une âme est en détresse

Un rescapé se débattait contre les flots

En s'accrochant aux pans de la lune

Mais dites _moi quand la mouette reviendra

Nous annoncer la nouvelle

Nous libérer de ce calvaire



Ô beauté

Paradisiaque

D'anémone



Voici ton sosie

Dépiécées lardé

Par l'ombre figée de ton silence blafard

Elle tient une herbe hermaphrodite

Quant à moi un flot à la main

Mais dites-moi

Quand l'escargot entêté s'en ira d'ici



Ahurie

L'ombre glacée se dénuda torse nu

Sur le grabat de cet exil



Ô flammes

Ardentes d'amour



Tu me disais souvent

Si tu peux

Sème le pollen des frénésies

Pour féconder la parole des algues aphasiques

Sur cet espace verrouillé

Telle est notre pensée fertile

Qui fuit au flux de rêves en plume sous l’onde

Sinon devine cette détresse vermoulue de mites

Et la solitude labourée de rides

Entre les murs hargneux de la nostalgie

Sans pour autant jamais oublier

Les racines des cris érotiques

Qui germent au fond de nos coeurs candides et calcinés



Et pourtant j'entends souvent craquer l'échafaudage

De ton silence aphrodisiaque

Et mon silence ossifié

sur l'asphalte mouillé des passions



Ô sirènes des rêves avortés

Mais en vain tes paroles et mes paroles

Car j'ai enfantais intuitivement ton mutisme

Mutin et mutilé depuis belle lurette



ô nudité impubère des rêves éventres



Un profane puise dans les poches de mes songes

Le sérum de ta sève lactée

Pour y recycler mes fadaises

soust tes nuages mon poète oublié

nous mettre lesbatons danslesroues

les boeufs derrière la charette

en cette mise en scene des ombres écroulées

Sur le visage rose de l'aurore bossue

Qui dans la solitude De ta solitude

S'enlisait dans les cataractes de ces limbes ombilicales



Cependant un preux à la rampe éternisera la légende

Des muses à la manière des aèdes et des griots



Ô source dépuslée des joies et de peines



Dire vrai, j’ai déjà bu la rosée matinale des fleurs

A l’aube rose et vierge de notre espoir



Mêmes les mots avinés sont complice de ce carnage sans aucune goutte de sang

Dont le témoin est aveugle à devenir l'échanson

De ton silence diapré de vertus et saturé de sagesse

Je gagerai ma vie

que nul ne serais à l'abri

c'est dur de faire le lien

entre la nature et la raison

commettre tel un forfait

violer l'intimité du roseau

voler ces perles aux étoiles

confisquer ce soleil des enfants du ciel


Revenir en haut Aller en bas
Nouria
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 961
Age : 46
Date d'inscription : 16/10/2008

MessageSujet: Re: Plaidoyer pour les algues violées   Mar 28 Avr 2009 - 13:15

j'ai du mal avec ce texte et pourtant je le trouve très beau pourquoi je n'en sais rien
faudrait que tu m'expliques un peu ce que tu as voulu dire le titre est assez surprenant , c'est un peu confus j'ai pas très bien saisis le sens du poème
en tout cas de très belles images poètique Merci Bravo La paix

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A


**********************************************************************
Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.
Revenir en haut Aller en bas
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 768
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Plaidoyer pour les algues violées   Mar 28 Avr 2009 - 14:44

resalut Nouria
Ben voilà ,
mon titre est un simple signifiant facultatif à choisir son propre sujet
voire ,l'acte d'écriture nous mis souvent en contraste avec soi-même
n'y a-t-il pas un fossé entre la vie et ce qu'on écrit par le biais de ces signes (aie)n'a rien avoir avec ma douleur .
c'est peut -etre là mon choix à donner une signification à ces micro-organisme noyés en mer n'empêche ,ils arrivent tout de meme à se réaliser par la photosynthèse
telle est l'intimité du scripteur lors de ses compositions qui ne se manifeste que par les signes et laladite intimité est soumise .....au lecteur et ou critique
merci tout de meme de m'avoir lu
mes amitiés Nouria A bientot
Merci Une Rose
Revenir en haut Aller en bas
Nouria
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 961
Age : 46
Date d'inscription : 16/10/2008

MessageSujet: Re: Plaidoyer pour les algues violées   Mar 28 Avr 2009 - 16:39

saidsalem a écrit:
resalut Nouria
Ben voilà ,
mon titre est un simple signifiant facultatif à choisir son propre sujet
voire ,l'acte d'écriture nous mis souvent en contraste avec soi-même
n'y a-t-il pas un fossé entre la vie et ce qu'on écrit par le biais de ces signes (aie)n'a rien avoir avec ma douleur .
c'est peut -etre là mon choix à donner une signification à ces micro-organisme noyés en mer n'empêche ,ils arrivent tout de meme à se réaliser par la photosynthèse
telle est l'intimité du scripteur lors de ses compositions qui ne se manifeste que par les signes et laladite intimité est soumise .....au lecteur et ou critique
merci tout de meme de m'avoir lu
mes amitiés Nouria A bientot
Merci Une Rose

merci de cette petite explication faut dire que j'aime comprendre ...
c'est cela le but du lecteur non ? j'aime lire sérieusement et puis je t'avoue
ta plume est intéréssante... Merci

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A


**********************************************************************
Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.
Revenir en haut Aller en bas
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 768
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Plaidoyer pour les algues violées   Mer 29 Avr 2009 - 14:19

salut Nouria
je suis entierement libre et disposer ,c'est sans souci ,d'ailleurs l'échange de bons procédé est au profit de tout le monde .
de toute manière ,j'apprends ... Merci à toi
bien à toi Nouria
Une Rose
Revenir en haut Aller en bas
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 65
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

MessageSujet: Re: Plaidoyer pour les algues violées   Mer 29 Avr 2009 - 19:12

Vous maniez l'euphémisme avec dextérité Nouria, bravo et respect... :!LaPaix:Disons que ce texte est assimilable à de la peinture impressionniste ou cubiste, voir à de l'art naïf. Mais en effet, comme ça, furtivement, c'est joli.

Bien à Vous

Méphi


Méphisto
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plaidoyer pour les algues violées   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plaidoyer pour les algues violées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plaidoyer pour le bonheur
» Lu : Non à la dictature dans la diaspora congolaise : plaidoyer pour la production des musiciens c en Occident
» Noël insuffisant - Plaidoyer pour un sursaut
» Plaidoyer pour la culture "classique"
» Monsieur Nounours (Mr. Teddy Bear)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-