Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sans (re)père Ecrit et interprèté par le groupe Sniper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8527
Age : 65
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Sans (re)père Ecrit et interprèté par le groupe Sniper   Mer 23 Avr 2008 - 18:00

Sans (re)père
Ecrit et interprèté par le groupe Sniper



La place d'un père, la place d'une mère dans une famille
La place de deux êtres chers censés s'aimer pour la vie
Unis par leur volonté, par les sentiments en commun
Simplement réunis, on craint rien
Enfin c'est c'qu'on dit mais pas toujours c'qu'on voit
J'ai demandé pourquoi, on m'a répondu c'est la vie
Puis-je donner mon avis ? Faut qu'j'reste en dehors de ça
Quand l'amour s'transforme en haine et qu'on s'déchire devant moi
Voila ce qu'il en est, et c'n'est pas autrement
Qu'on prend tant d'engouement pour l'histoire de mes tourments
Le temps évolue, j'ai fait face aux soucis, j'ai grandi
Maman est là, mais papa est parti et là j'ai compris
Qu't'as préféré tourner la page
J'étais pas du voyage, dire qu'j'te croyais au paradis
Vu qu'l'alcool fait des ravages
Tu t'es pas rattrapé et sans même te retourner
J't'ai vu t'éloigner du rivage
Et s'tu as ta vie merdique j'en sais trop rien
Dev'nu alcoolique et tu fais du mal aux tiens
Combien de fois tu l'a vexée, combien de fois t'étais pas là ?
Combien de bleus sur ses bras, car quand on aime on n'compte pas ?

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Tout est devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir

Oh papa, si j'avais pu j't'aurais dit
Non ne pars pas !
J'étais trop p'tit pour comprendre
J'ai dû grandir sans toi
Même si maman c'est bien occupée d'moi
Il me manquait un repère, un père derrière moi
J'fermais les yeux et j'imaginais ton visage,
J'savais juste que t'étais noir vu mon métissage
A l'école on m'demandait
Ton papa il fait quoi?
Les autres se marraient quand moi je ne répondais pas
Le jour où j'suis tombé sur cette photo de mariage
Le puzzle de ma vie a commencé son assemblage
J'ai enfin su à quoi tu ressemblais
Impossible d'expliquer l'effet qu'ça m'a fait
1990 le téléphone sonne
Après l'orage le soleil rayonne
Mama m'appelle et m'dit : "Quelqu'un veut t'parler !"
J'ai juste entendu : "Allô ?" J'ai compris qui c'était
Quelques semaines plus tard te voilà devant moi
Est-ce la réalité ou c'rêve que j'vis à chaque fois ?
T'es resté huit ans puis t'es r'parti
T'es retourné au pays

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Tout est devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir

A la suite de ton départ
J'ai dû m'faire une raison
Quand elle a dit au grand frère,
Maintenant t'es l'homme de la maison
Elle si fière dev'nue la cause de mes souffrances
Devant nous l'air de rien, mais qui pleurait en silence
J'aimerais plus t'en vouloir, à l'inverse de mon coeur
Une rancoeur intérieure d'avoir juste un géniteur
A toutes personnes délaissées, sans présence de darons
Divorcées ou décédées, qu'ont juste hérité d'un nom

Oh papa ! J'ai mis quatre ans pour effacer ma rancune
Un père on n'en a qu'un, une mère on n'en a qu'une
J'ai rangé ma fierté, j't'ai rejoint là-bas
Les larmes ont coulées quand tu m'as pris dans tes bras
Moi j' l'ai r'trouvé, d'autres ont pas eu cette chance
J'leur dédie ce morceau et partage leur souffrance
Ceux victimes d'un abandon, d'un divorce ou d'un décès
Ceux qui vivent avec le coeur brisé

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Tout es devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...


Dernière édition par sandipoete le Ven 25 Avr 2008 - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8527
Age : 65
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Sans (re)père Ecrit et interprèté par le groupe Sniper   Mer 23 Avr 2008 - 18:06

Merci El Fuego...
:Bisous:

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
 

Sans (re)père Ecrit et interprèté par le groupe Sniper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sans (re)père Ecrit et interprèté par le groupe Sniper
» La cité des anges Ecrit et interprèté par Sinik
» Joyeux anniversaire Bonbon Rose
» Dialogue entre Père & Fils ...
» LE QUIZ SANS FIN (1) - 2e partie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES MÉDIA QUE VOUS AIMEZ !... :: Vos Chansons préférées :: Les Artistes Français-