Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le peintre illuminé

Aller en bas 
AuteurMessage
Joëlle
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Joëlle

Féminin
Poissons Singe
Nombre de messages : 11
Age : 63
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/03/2019

MessageSujet: Le peintre illuminé   Sam 16 Mar 2019 - 16:45

Il avait en ses yeux je ne sais quels enchantements
De rêves inachevés, de visions éphémères,
Comme des étoiles lointaines, filées au firmament
Et des rayons de lune emplis de lourds mystères.
 
Son pinceau animé par des délires amers
Éclatait sur la toile en longs sanglots muets ;
Le sang recouvrait le bleu de la mer
D'où montait une plainte à peine imaginée.
 
Quel combat livrait-il à son cerveau malade
Qu'un poignard acéré avait frappé dans l'ombre ?
Ses tableaux restaient toujours en rade
Ancrés à jamais dans des couleurs sans nombre.
 
L'atelier fut détruit un soir de cataclysme
Dans des torrents de rouges assassins ;
Sa douleur atteignit son paroxysme
Et il mourut ainsi, le pinceau à la main. 


Joëlle Eymery 
Revenir en haut Aller en bas
 
Le peintre illuminé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel Barthélemy, Peintre. Son Louvre et ses amis.
» maison illuminée + terrain de 2000m² a decouvrir
» Le peintre
» Une restauration qui "justifierait à elle seule l'exposition" - Antonio Verrio. Chroniques d’un peintre italien voyageur (1636-1707)
» Rita Revil, Peintre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: