Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Espoir au crépuscule

Aller en bas 
AuteurMessage
Oiseau Lyre
Plume de Corail
Plume de Corail
Oiseau Lyre

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 149
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

MessageSujet: Espoir au crépuscule   Ven 8 Fév 2019 - 10:00

Espoir au crépuscule

Parfois je m’interroge à quoi ressemblera
Cet instant d’agonie où le râle des grands
N’aurait rien à envier à celui des manants.
La mort est égale dans l’ultime combat.
 
Dans les yeux du mourant, l’effroi est une fresque
Qui recouvre les murs noircis de son tombeau,
Cette chambre où les pleurs s’accrochent aux rideaux
En formant l’épitaphe aux lettres arabesques.
 
Les larmes des parents réunies en rivières
S’écoulent doucement préparer le naufrage
De ce corps impuissant, de ce futur otage
D’une caisse en sapin dans un grand cimetière.
 
Je te vois, Crépuscule de nos vies bien remplies !
Tu t’approches en silence, chaque jour et chaque heure,
Et déjà tu prévois le glas des sombres peurs
Des vivants insouciants, ignorants du sursis.
 
A travers les vapeurs de ces pensées funestes
Je ne vois qu’un espoir brillant de mille feux,
Un espoir repoussant le démon audacieux
Qui se glisse en mon sein comme un miasme de peste.
 
Ô ma chère Adorée à la crinière ambrée,
C’est en Toi que survit le salut de mon cœur,
Pour affronter la mort sans regret, sans douleur,
Et garder de la vie une image apaisée.
 
Promets-moi, je t’en prie, que le moment venu,
Tu seras au chevet de mon corps frémissant,
Malgré les ravages qu’aura tracé le temps,
Pour tenir compagnie à un ami perdu.
 
Promets-moi, je t’en prie, que le moment venu,
Nous pourrons échanger un ultime regard,
Où nos yeux, ces flambeaux, serviront de miroir
A nos âmes liées par un feu continu.
 
Et quand sonnera l’heure, offre-moi le serment,
De venir me chanter de ta voix éthérée
Quelques chansons sacrées, d’anciennes mélopées,
Car je voudrais partir bercé par ton talent.
 
Quand enfin tu verras mes pupilles figées,
Je te laisse le soin de respecter l’usage,
Et venir en douceur caresser mon visage
Pour éteindre à jamais ces grands yeux qui t’aimaient.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
Oiseau Lyre
Plume de Corail
Plume de Corail
Oiseau Lyre

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 149
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

MessageSujet: Re: Espoir au crépuscule   Lun 11 Fév 2019 - 9:14

Bonjour Caleb,
Je suis très touché par votre encourageant message, merci beaucoup pour ce retour.
Amicalement,

Oiseau lyre
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
 
Espoir au crépuscule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gavalda, Anna] 35 kilos d'espoir
» Trilogie des Elfes T1 Le Crépuscule des Elfes/JL F
» Vers l'espoir d'une vie nouvelle...
» une lueur d'espoir
» Crépuscule sur Nyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: