Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je m'étais allongée...

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 695
Age : 61
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Je m'étais allongée...   Mer 21 Nov 2018 - 19:23

Je m’étais allongée

 

Je m’étais allongée… la plage était déserte,

Le vent ébouriffait mes cheveux roux défaits

Et moi, les bras en croix, épanouie, offerte,

Je regardais les cieux et puis je me disais :

 

Qu’il fait bon, assoupie, dans la douceur du jour,

De paresser ainsi en attendant la vague

Qui viendra m’effleurer, me lécher tour à tour,

Tandis que l’Océan marivaude et me drague !

 

Dessus le sable chaud jonché de coquillages,

Des gerbés d’eau salée effleurent mes seins nus,

Et le soleil va sous les plis de mon corsage,

Puis s’en retourne après comme il était venu.

 

Il fait si beau ! Le vent entonne une berceuse 

Reprise à l’unisson des goélands frileux ;

Entre mes doigts mouillés par l’onde paresseuse

De petits alevins, rutilants, verts et bleus,

 

Dardés des flèches d’or d’un soleil d’aquarelle,

Emportés par l’aubade en l’écume sonore,

Frétillent, si léger juste avant que d’éclore…

…Et je me sens, alors, un peu comme immortelle !

 

© Antigone - Extrait de Dessine-moi un po-aime
La paix

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

"La poésie, c'est comme la champagne : elle pétille dans mon âme" (Antigone)
Le Monde d'Antigone
http://motsartsgourmandise.over-blog.com/
Le Forum d'Antigone
Antigone Chez Poesie.webnet
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
Roger Massé
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 2277
Age : 87
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Je m'étais allongée...   Dim 2 Déc 2018 - 13:30

Toujours aussi talentueuse, Antigone ! Bravo et merci.

Amitiés.

Roger.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Roger MASSÉ
Revenir en haut Aller en bas
 
Je m'étais allongée...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ah si j'étais riche ...!
» [Steiner, Alec] Transports parisiens Tome 1 : Mais qui est cette personne allongée dans le lit à côté de moi?
» [Fargues, Nicolas] J'étais derrière toi
» [Zenatti, Valérie] Quand j'étais soldate
» Et si j'étais édité ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Antigone-
Sauter vers: