Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Avant que de...

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 694
Age : 61
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Avant que de...   Jeu 1 Nov 2018 - 12:37

AVANT QUE DE…

 

L’étang profond et creux, linceul sourd aux échos

Frémit. Au seuil du bois, où la plaine s’ébauche,

Les feuillus sont en deuils, si noirs sont leurs rameaux,

Et les rochers pointus que le vent fou chevauche.

 

Avez-vous remarqué : Héra est en chemin ?

Vous qui venez ici, tels des esprits en peine,

Sur les chemins fleurant la menthe et le jasmin,

L’ivraie s’émeut et dit aux mausolées sa peine.

 

Qu’enjoint le Pissenlit quand l’obscurité tombe

Aux vivants oublieux, aux fétus si chétifs ?

Profitez des beaux jours avant qu’ils ne succombent,

L’amour court dans les prés… Fait si froid sous les ifs !

 

Que l’on vous eut aimés, que l’on vous eut haïs,

Ô amants qui frayez sur les Chemins du Tendre,

Profitez maintenant de ces instants de vie,

Avant que de périr et n’être plus que cendres !

 

Ces corps inanimés -autrefois ravissants-

Les vers les ont rongés au fond des sarcophages :

La Mort les a figés, tout en les courtisant,

Dans le linceul des jours et leur âme est en cage.

 

Mais, voici que la Lune entrouvre ses paupières

Et s’en va se poser sur un toit en rêvant ;

Et des liserons blancs en d’infinies crinières

Lui font une houppelande où s’enroule le vent.

 

Allons, écoutez-moi, c’est le temps des cerises,

Aux baisers de Phébus, les fraises ont rougi ;

Aimez-vous et goûtez toutes ces friandises

Avant que de quitter le monde, inassouvis !

 

© Extrait de Dessine-moi un po-aime

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

"La poésie, c'est comme la champagne : elle pétille dans mon âme" (Antigone)
Le Monde d'Antigone
http://motsartsgourmandise.over-blog.com/
Le Forum d'Antigone
Antigone Chez Poesie.webnet
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
joanyKervel
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 28
Age : 66
Localisation : France
Date d'inscription : 22/10/2018

MessageSujet: Re: Avant que de...   Ven 2 Nov 2018 - 17:01

Bonsoir Antigone,

Des vers majestueux, un sujet éternel que vous évoquez avec
beaucoup de délicatesse et de talent!

Vous savez combien j'aime votre plume! (Ici ou Là)

Une Rose

Amitiés-Poétiques
Revenir en haut Aller en bas
 
Avant que de...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emissions d’Algérie en billet avant 1962
» [QUESTION] Avant de flasher mon HTC HD2
» 717 photos des voitures d'avant-guerre sur le net
» Signes avant coureur d'une crise cardiaque
» JOC comme avant...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Antigone-
Sauter vers: