Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'ignore le titre

Aller en bas 
AuteurMessage
joanyKervel
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 28
Age : 66
Localisation : France
Date d'inscription : 22/10/2018

MessageSujet: J'ignore le titre   Mer 24 Oct 2018 - 19:28

J'ignore le titre

Quand l'incomréhention s'installe entre les hommes
Et qu'un malentendu devient une discorde
En des jours sans soleil et des nuits qui ne gomment
Cette guitare au loin et qui se désaccorde

En un oui pour un non, seuls les Mots sont blessés!
L'outrage ressenti n'a vraiment d'importance*1!
N'est-il plus judicieux de dire:"C'est assez*2"
Prenons, donc en raison, toutes les circonstances!"

D'autant plus que les temps ne laissent à personne
Le choix de ses douleurs quand le verbe est meurtri!
N'est-il plus judicieux, si vraiment le glas sonne,
D'apprendre, de l'Ami, la plainte de ses cris?

La Terre , si souvent, vu s'éteindre des Êtres
Et par le monde entier "vivent" des gens sans toit!
N'est-ce pas le moment, à l'ultime fenêtre
De pardonner l'excès, la faute qu'on perçoit?

Moi je te tend la main, Ami de tant d'années,
Dussè-je être incompris parmi les mauvais jours!
Dieu pardonne celui qui - même - suranné -
Fut un vilain vautour !

Dans la fange de l'Ecriture on broie les Mots,
On, les étiole
Et lorsque l'on n'est plus que maux...
Tout nous viole!

Voici ma main tendue parmi mes vers morgués; *3
Elle est celle d'un homme écrivant le respect
Et qui passant le gué
Ne cherche que la paix!


 
 
 
 
*1 je parle pour moi

*2 C'est assez, Claude Nougaro

*3 mot inventé
Revenir en haut Aller en bas
 
J'ignore le titre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Titre nuage
» Votre titre démoniaque
» Lecture de groupe #2 : Choix de l'auteur, du titre, etc
» Eleyra (Procédure d'acquisition du titre honorifique)
» Pas d'idée pour un titre original et accrocheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Textes en attente de Grimoire-
Sauter vers: