Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À l’hôtel des Bluets

Aller en bas 
AuteurMessage
Mr Strangeweather
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 43
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 29/07/2018

MessageSujet: À l’hôtel des Bluets    Mar 16 Oct 2018 - 7:54

À l’hôtel des Bluets, l’horloge prend son temps,
Passe chaque seconde au tamis des mémoires.
Les bibelots anciens, les camées, les ivoires
Versent à mon sommeil leurs parfums envoûtants.

Vestiges oubliés d’un voyage exaltant,
Vieux livres d’aventure, où l’honneur et la gloire
Teintent l’ardent récit de trop belles histoires
Des pastels surannés de leurs charmes d’antan.

Je bois à l’élixir de ces lieux d’un autre âge
La force et le désir de t’aimer davantage,
De glaner avec toi les nouveaux brimborions 

Qui berceront les nuits d’un hôtel à construire
Sur les berges d’un fleuve aux rives de l’empire
Oú brillera l’éclat de Sirius et d’Orion.
Revenir en haut Aller en bas
Raymonde Verney
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 939
Age : 68
Localisation : le monde
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: À l’hôtel des Bluets    Mar 16 Oct 2018 - 21:20

À l’hôtel des Bluets, l’horloge prend son temps,
Passe chaque seconde au tamis des mémoires.
Les bibelots anciens, les camées, les ivoires
Versent à mon sommeil leurs parfums envoûtants.


c'est ravissant, original

bises

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Revenir en haut Aller en bas
 
À l’hôtel des Bluets
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert Desnos. (1900-1945) Le Bleuet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Textes en attente de Grimoire-
Sauter vers: