Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Errance

Aller en bas 
AuteurMessage
Oiseau Lyre
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 133
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

MessageSujet: Errance   Mer 26 Sep 2018 - 18:00

Errance


Quand j’écris esseulé, quelques vers maladroits
A la table d’un bar où règnent le chahut,
La bêtise ignorante et les grands désarrois,
Je me sens tout bizarre et comme un peu perdu.
 
Les hommes sont bruyants et les filles si moches !
Les uns bêlent en chœur une chanson paillarde,
Les autres s'évertuent à tenter la débauche.
Je te suis étranger, ô compagnie fêtarde !
 
Je décide de fuir cette maudite engeance,
A travers les allées étroites et puantes.
Mais la médiocrité m’encercle et me devance,
Qu’importe où je regarde, la beauté est mourante.
 
Dans les rues, affalés, plusieurs mendiants ivrognes,
Halètent leur misère pour quelques pauvres sous,
Tandis que les passants considèrent ces trognes
Avec un grand mépris et un profond dégoût.
 
Personne ne prend garde à ce chien émacié
Qui boîte silencieux en quête de pitance,
Et frôle les trottoirs telle une ombre affairée.
Les animaux aussi sont en désespérance.
 
Où es-tu mon Amie ? Je ne sais plus que faire,
Et j’erre dans la nuit sans but et sans envie.
Je suis tellement seul si loin de ta lumière,
Et pendant que je pleure, peut-être que tu ris…
 
Mais tu as bien raison, je ne vaux pas grand-chose,
Un poète ignorant des règles de métrique,
Qui traîne sans talent, le long des vers moroses,
Sa peine et son tourment, confessions pathétiques.


Dernière édition par Oiseau Lyre le Sam 29 Sep 2018 - 10:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Errance   Mer 26 Sep 2018 - 20:04

J'aime ce Texte parce qu'il dit : Le Vrai!

Un Vrai qui me touche!

"Les autres sont plus creuses que le seraient des cloches." 13 pied (c'est dommage)

"A travers les ruelles étroites et puantes." 13 pieds (vraiment dommage!)

"Dans les rues, affalés, plusieurs mendiants ivrognes,
Halètent leur misère pour quelques pauvres sous,
Tandis que les passants considèrent ces trognes
Avec un grand mépris et un profond dégoût." (Strophe sublime)

Un Texte superbe, c'est pourquoi, je vous indique ses rares fautes!!!

Il me fait penser à l'un de mes texte:

"C'est à peine si j'ose"


C’est à peine si j’ose.
Et puis le saxe à mort crache un solo d’enfer !
Je me retiens au vent de l’illégalité.
La boite pue l’alcool. Un vieux con éventé
Me crache son pognon sous le nez ! Faut s’y faire !

Quand je savais la mort, j’aurai du la garder !
Une fille aux gros seins pleurniche sur son sort.
Je me retiens au vent d’un impossible essor,
Et puis la guitare offre un écho attardé !

Dans la brûlure étrange, aux couleurs mensongères
Des spots élaborés je me souviens d’ailleurs :
Un vieux créneau de vie bourgeonnant de frayeur
Dont j’ai sculpté – en moi – l’étreinte passagère !

Le demi-clos de tout n’est qu’improbable rêve !
Et le saxe reprend sa gueulante d’acier ;
Le vieux con, dans son coin, est totalement scier
Par l’alcool et le bruit. Je m’en fous bien qu’il crève !

Dans les chiottes dorées, pas une éclaboussure
Et pas le moindre sang d’une aiguille perdue !
On snif ! Et le trait blanc est corde de pendu
A la gueule du monde où plus rien n’est censure !

J’entends le cri surfait de l’aube en overdose
Et les poubelles crient aux camions détritus .
Le saxo s’est éteint ! C’est fou ce que l’on tue !
Le matin dit la vie… C’est à peine si j’ose !


Alain Girard

Copyright.
Tous Droits Réservés.
Dépôt SACEM 2014

Il y a un lien musical quant à ce texte, si je le retrouve je vous le joindrai!

Amitiés-Poétiques

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Errance   Mer 26 Sep 2018 - 20:18

voilà j'ai retrouvé le lien dont je te parlais:

 http://www.aht.li/1996774/CestApeineSiJose_JulianRenan.mp3

Musicalement à Toi!
Revenir en haut Aller en bas
Raymonde Verney
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 948
Age : 68
Localisation : le monde
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Errance   Jeu 27 Sep 2018 - 20:36

oiseau lyre magnifique poésie réaliste pas mièvre du tout
amitiés

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Revenir en haut Aller en bas
Raymonde Verney
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 948
Age : 68
Localisation : le monde
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Errance   Jeu 27 Sep 2018 - 20:37

alain ton texte est fort parlant également
bises

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Revenir en haut Aller en bas
Oiseau Lyre
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 133
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

MessageSujet: Re: Errance   Jeu 27 Sep 2018 - 22:23

Bonsoir Raymonde et Alain,
Merci à tous les deux pour vos retours encourageants.
Merci Alain pour ce texte très parlant qui évoque bien aussi une sorte de déliquescence urbaine où le beau semble s'effacer en résignation.
Est-ce votre voix dans l'enregistrement ? 
C'est surprenant de lire ce texte tout en entendant cette voix chaude et presque rassurante, comme en contraste avec le propos du texte.
Très intéressant partage en tout cas, merci beaucoup !

J'ai eu vraiment du mal à modifié mon vers sur la première erreur de métrique relevée.
J'ai dû changer l'image et la tournure, mais j'espère avoir préservé le sens global de la strophe.
De même pour le second vers problématique. 
Je ne sais pas si ce sera très réussi, mais j'espère qu'au moins ça collera mieux à la métrique.
Décidément, ma dernière strophe ne pouvait être plus emplie de vérité ! Triste
Merci encore pour vos lectures et aides !
Amicalement,

Oiseau lyre
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Errance   Ven 28 Sep 2018 - 18:01

Bonsoir Oiseau lyre,

félicitations, ton texte décidément me plaît et me parle beaucoup!
un détail:
" Ses peines et ses tourments, confessions pathétiques." 13 pieds

suggestion: remplace le "et" par une virgule et le tour est joué!

Live pour ta patience ( je ne suis pas toujours très adroit dans mes commentaires!!)


Lorsqu'au fond de soi-même et blottie doucement
La Poésie s'installe en aveux délicats,
On devient sa beauté, on devient son amant,
Le chant d'une guitare ou d'un harmonica!

Avec mes remerciements pour avoir écouter mon lien musical!

Amitiés-Poétiques
Alain

Et des bisous à Raymonde qui est passée par-là! Une Rose


Revenir en haut Aller en bas
Oiseau Lyre
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 133
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

MessageSujet: Re: Errance   Sam 29 Sep 2018 - 11:09

Bonjour Alain,
Merci d'avoir attiré mon attention sur ce dernier vers à 13 pieds.
Dans mon erreur, j'avais compté comme si c'était au singulier et que la liaison se faisait avec le "et".
Du coup, pourquoi ne pas le mettre au singulier en fait ?  Je tente ainsi car le sens ne change pas et je crains qu'avec la "," le vers ne se retrouve un peu trop tronçonné et qu'on perde en musicalité. Qu'en penses-tu ?
En tout cas merci beaucoup pour ces lectures attentives et attentionnées !
J'ai parfois l'impression d'être comme un enfant devant le tableau de la classe et qui ne voit plus ses erreurs tellement il a le nez dessus...Ces retours m'aident beaucoup à reprendre un peu de hauteur, de distance et de prendre conscience des multiples imperfections.
En tout cas, le fait de savoir qu'au-delà d'une métrique bancale, ces poèmes parviennent à en toucher certains est un vrai moteur pour poursuivre "ma démarche".
Quant à ma "patience", il n'y a pas à me remercier. Je ne suis pas là pour défendre un ego et si les critiques sont justifiées (comme c'était le cas pour l'avant dernier poème), je ne peux que m'incliner et me remettre au travail. Car là se trouve l'important. Si je dois m'insurger, c'est avant tout contre moi-même !
J'en profite, bravo pour ces petites trouvailles "live" ! J'aime beaucoup cette petite strophe particulièrement gracieuse !
Merci encore Alain pour ce passage éclairant sur ce dernier poème !
Bien amicalement,

Oiseau lyre
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8693
Age : 66
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Errance   Mer 10 Oct 2018 - 10:34

J'aime ta main poétique.
Parce qu'elle est pleine de délicatesse quand elle parle du vrai
Les quelques critiques que tu acceptes prouvent ton humilité
Continue ainsi et tu deviendras un poète qu'on aime à lire.
Je suis heureux de te savoir parmi nous.
Amicalement !
Bravo

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
Oiseau Lyre
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 133
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

MessageSujet: Re: Errance   Mer 10 Oct 2018 - 22:01

Ces encouragements me vont droit au coeur Gérard.
Je suis très heureux de pouvoir partager mes textes sur ce forum et de recevoir autant de conseils et d'aide pour progresser. C'est extrêmement précieux, j'apprends tous les jours aux côtés des membres de ce forum.
Merci pour avoir créé ce beau lieu d'échange où il faut si bon flâner !
Bien amicalement,

Oiseau lyre
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Textes en attente de Grimoire-
Sauter vers: