Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit billet Chez l’anesthésiste

Aller en bas 
AuteurMessage
Raymonde Verney
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 948
Age : 68
Localisation : le monde
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Petit billet Chez l’anesthésiste   Sam 22 Sep 2018 - 18:01

Petit billet

 

     Chez l’anesthésiste

 

Il y de cela quelques années, j’ai été dans l’obligation de subir une intervention chirurgicale

Concernant le pied droit ; épouvantée à l’idée de fréquenter un hôpital (j’aime mieux les admirer de loin) je me suis résolue à prendre rendez-vous avec l’anesthésiste première étape avant l’intervention.

Dans la salle d’attente je me suis liée d’emblée avec une jeune femme un peu forte et nous n’avons pas tari sur les éloges du régime vapeur (que je ne connais pas  et pratique encore moins) elle l’a fait durant deux ans et a perdu une trentaine de kilos suite a des éléments perturbant sa vie privée

Cette dame a cessé son régime vapeur et à l’heure actuelle a repris ses trente kilos arborant moi-même un certain surpoids je lui épargne tout commentaire déplacé, sur ce retentit une voix :

Un appel madame VERNEY c’est votre tour le docteur vous attend, j’évite de me presser

Je prends mes aises et me retrouve devant l’anesthésiste une dame revêche pas sympa

Jeune, pourtant, qui me bombarde de questions bonjour tout d’abord luis dis-je

Bonjour madame

Répondez à mes questions avez-vous subi une intervention chirurgicale ces dix dernières années la dernière prise de sang, des radios les avez-vous sur vous ?

Je déteste être bousculée qui plus est par ce cerbère, évidemment troublée je ne me souviens de rien, la prise de sang non je ne l’ai pas fait faire depuis un an et des radios de quoi dites moi ?

La duègne perd les nerfs et monte le ton mais enfin ! Pourquoi ! Quelle négligence !

Sottement je me mets à pleurer je suis fragile et l’opération en vue n’a rien de réjouissant

La charmante personne s’agite et me lance un- je n’en peux plus avec vous-

Ma combativité naturelle reprend le dessus je lui rétorque c’est vous le médecin ou c’est moi

En plus vous êtes d’origine allemande votre accent vous trahit l’anesthésiste me dit oui

Je suis allemande (j’avais trouvé la faille) elle baisse le son et nous terminons l’entretien

Poliment ? en sortant elle me demande l’excuser je l’ai absoute bien évidemment (j’aurais certainement encore à faire à elle)

La secrétaire me souffle au passage je ne l’aime pas réponse moi non plus.

 

Raymonde verney

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Revenir en haut Aller en bas
 
Petit billet Chez l’anesthésiste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit tour chez les lutins d'Aziel
» Un nouveau petit chat chez ma belle famille :D
» Lecture commune Petit déjeuner chez Tiffany’s/ Breakfast at Tiffany’s de Truman Capote
» un petit free chez Kissy cross
» Un petit tour chez Max Büsser à l'hôtel de la Paix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Raymonde Verney-
Sauter vers: