Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En écoutant ton silence

Aller en bas 
AuteurMessage
barateur
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Capricorne Chien
Nombre de messages : 205
Age : 59
Localisation : Alger
Date d'inscription : 21/10/2017

MessageSujet: En écoutant ton silence    Jeu 24 Mai 2018 - 22:02

En écoutant ton silence



Froissements de cœur et ahans de l’âme
qu’on distingue en écoutant ton silence
qui tait tout crépitements de flammes
en l’âtre d’un amour qui brûle sa romance
Ardent brasier de vieux rêves qui crament
la fumée emporte les images de jouvence
Telle une scène d’un mauvais mimodrame
Dont le gestuel est sans aucune résonance
Inachevé poème, que boudent les calames
aux voyelles désobéissant aux assonances
fâcheux conte qui refuse qu’on le déclame
pour s’ensevelir aux cryptes des confidences
Percer ce secret, tout mon cœur le réclame
avide de connaitre l’origine de son essence
Blâmé, pour ma sensibilité qui me désarme
Je le sens écumer, ce magma d’impatience
Quand j’allai enfin saisir la clef de sésame
je fus traîné par le torrent de ta réticence  


Le 24/05/2018

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------------------
BARATEUR
SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE BARATEUR
L’alphabet
 fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme
et de toutes ses sottises. Voltaire (1694-1778)


Dernière édition par barateur le Mar 31 Juil 2018 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En écoutant ton silence    Ven 25 Mai 2018 - 20:20

Bonsoir votre texte me parle mais je suis un peu perdu quand à la longueur des vers (tantôt douze, tantôt 13) et par les rimes qui ne "chantent" pas! J'aime la Poésie qui chante; la Poésie n'est-elle pas musique.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
barateur
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Capricorne Chien
Nombre de messages : 205
Age : 59
Localisation : Alger
Date d'inscription : 21/10/2017

MessageSujet: Re: En écoutant ton silence    Sam 26 Mai 2018 - 19:36

Il est des poèmes qui s’écrivent juste pour enlever une épine du cœur de l'auteur, dans pareils cas la poésie "pleure"; La poésie n'est-elle pas plainte ?

Cordialement

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------------------
BARATEUR
SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE BARATEUR
L’alphabet
 fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme
et de toutes ses sottises. Voltaire (1694-1778)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En écoutant ton silence    

Revenir en haut Aller en bas
 
En écoutant ton silence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coutant.(Chambray les Tours, 37)
» 3 Clio neuves championnat à prix coutant 37 euros
» Coutant Transports (Montierchaume, 36)
» [QUESTION] Mute du téléphone lorsqu'on retoure celui-ci en écoutant de la musique
» Paul Gadenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: barateur-
Sauter vers: