Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'inca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
piaf
Plume de Saphir
Plume de Saphir
avatar

Masculin
Balance Rat
Nombre de messages : 275
Age : 57
Localisation : NIEVRE
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: l'inca   Ven 5 Jan 2018 - 23:13

L'INCA



C'est sur de hautes montagnes en pierre

que naquis un grand peuple fier

tourné vers de biens grands mystères

batissant de hautes maisons de pierres

pour adorer le dieu solaire

dans de grands -messes meurtrières.

C'est sous le joug des hommes en fer

porteurs de la parole de Pierre

ouvrant grande la porte des enfers

armés de haine et de rapières

au coeur de roc et de colère

que l'on jeta par poignées entières

ce peuple issu des années premières

sous des tonnes de grosses pierres

pour en tirer l'or de la terre .

Ce sont avec des armes en pierre

que c'est battu ce peuple fier

le pot de terre,le pot de fer

reduisant ainsi tout en poussière

laissant en place que cimetières

comme souvenirs à nos lumières.

Si aujourd'hui on creuse la terre

pour y trouver des masques en pierre

parures et vêtements funéraires

se rappeler qu'un jour,avant l'hiver

des hommes venus de derrière la mer

ont détruis en quelques années lunaires

un peuple,une civilisation entiere

juste pour une raison pécunière.

Faut-il donc que l'on soit peut fier

d'exumer ainsi tous ces cimetières

pour y remplir nos maisons de verre

à la vue de toute la terre entière

pour se reppeler qu'un jour, hier

à exister un peuple fier

qui adorait le dieu solaire
piaf
Revenir en haut Aller en bas
 

l'inca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-