Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le poète maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
barateur
Plume de Bois
Plume de Bois
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 79
Age : 58
Localisation : Afrique du Nord
Date d'inscription : 21/10/2017

MessageSujet: Le poète maudit    Ven 24 Nov 2017 - 23:00




Du beau milieu de nulle part
fut mon point de départ
une marche de mille lieux me sépare
De là où on ne m’attend pas

Je  prends la direction de l’Est
il faut que mes écrits se testent
je trouve un accueil funeste
on me fuit comme la peste
anéanti et découragé par le geste
résigné, je reviens sur mes pas

Peut-être bien qu’à l’Ouest
où les amours sont agrestes
quand ces gens modestes
liront  mon humble manifeste
on me verra d’un œil sympa

quitte à lâcher un peu de lest
pour être  plus digeste
si l'on m’adopte, j’y reste
Se réfugier n’est pas apostat
Mais leurs conditions indigestes
m’exigent un changement de veste
tel un citron auquel on ôte le zeste
résigné, je reviens sur mes pas.

Nul ne me fera subir son sort!
A chaque nuit s’ensuivra  l’aurore
la terre, nul ne pourra l’enclore
Positif et  motivé, je presse le pas

Deux destinations  me reste encore
j'opte instinctivement  pour le Nord
espérant trouver un brin de réconfort
en  l’abondance de l’eau et de la flore

et sans être obligé à signer un diktat

Puis, chez ces gens qui roulent sur l'or
la littérature doit être à son plus fort

l'œuvre plaisante d’elle–même s’éditera
La  joie me noie, me sort  des pores,
je ne sens plus mon corps
On m’accepte de prime abord
Bientôt ont viendra de tous bords
pour m’acheter, quel beau résultat !
Après tant d’échecs et de torts
on couronne enfin de succès mes efforts
Mon pauvre et terne blason se redore
et quand  ma célébrité allait éclore...
Tombe cette sentence de mort : 
Mes  recueils sont des trésors
donc, ils restent et moi je sors
Les jurés sont d'un commun accord
l'ouvrage, on le garde, et ce pécore

qu’est l’auteur sera mis dehors !


Jugement, certes abattant,
mais ne pourra m’être  étêtant
on m’oblige à revenir sur mes pas

Après cette épreuve plus que  rude
je me retourne vers le sud
que j’affronte  avec les mains vides
démuni de toutes quiétudes
mais au moins, dans ce désert aride
où le  sol n’est  pas  consistant
c’est du sable, et dessus on ne sculpte pas
puis le vent effacera la trace de mes pas 
l'errance abrégera mon passage de vie à trépas. 

barateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Le poète maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Galerie du "Royaume Maudit de Moussillon" version Basarabi
» Mai 1940 "le mois maudit"
» Batwoman version XIIème... où l'histoire du bliaut maudit
» vilitch le maudit...
» Gemmell David - L'enfant maudit - Le Lion de Macédoine tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-