Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Femme de malade

Aller en bas 
AuteurMessage
barateur
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Capricorne Chien
Nombre de messages : 205
Age : 59
Localisation : Alger
Date d'inscription : 21/10/2017

MessageSujet: Femme de malade    Lun 30 Oct 2017 - 9:11

Ma santé va en decrescendo 
je deviens ce lourd fardeau
qui te courbe le dos.
Chérie, je te comprends
et ça ne me laisse pas indifférent


Même si tu n'oses jamais le dire,
ton visage ne sais pas mentir
tu as marre de m’entendre gémir,
marre de me voir souffrir 
Et quand t’échappe un soupir,
presque  inaudible, je l’entends
et mon cœur se fend 

Conscient de tous ces efforts
que tu fais encore et encore
Pour attendrir le décor
c’est seulement ,quand enfin je m’endors
que tu pleures ton sort
à chaudes larmes, seule dans le noir
vaincue par le désespoir.

Sans émettre la moindre doléance 
tu caches  tes souffrances
pour sauver les  apparences
Et ça me pèse sur la conscience 
Le moment me tyrannise
Je m’en veux, je me culpabilise,
Si  seulement je pouvais  presser le pas
pour passer de vie à trépas
mais  la faucheuse, vient quand on ne l’attend pas.
pour que la vie nous inflige son dernier canular 
et faire durer notre cauchemar.


barateur
 

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------------------
BARATEUR
SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE BARATEUR
L’alphabet
 fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme
et de toutes ses sottises. Voltaire (1694-1778)
Revenir en haut Aller en bas
 
Femme de malade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lulu Femme Nue de Davodeau
» La clarté naît femme
» Les Fleurs du Mal - Baudelaire
» Course de MALADE !!! (Porsche GT3 vs CBR1000RR vs R1)
» des fesses de femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: barateur-
Sauter vers: