Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'agonisant

Aller en bas 
AuteurMessage
barateur
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Capricorne Chien
Nombre de messages : 205
Age : 59
Localisation : Alger
Date d'inscription : 21/10/2017

MessageSujet: L'agonisant    Sam 28 Oct 2017 - 22:39

Le visage éteint, doublement blême
la mine grise, l’air maussade
le cœur ne battant  plus la chamade,
démarche trébuchante, l’allure flemme.

la souffrance l’a coiffé de son diadème,
tu l’as compris, je te raconte un malade.
Ce pauvre  que le mal a arrosé par rasades,
de son venin, malgré sa nature abstème.

Cédant à l’ivresse de ces déchirantes atrocités,
faible proie, que l’infection dévore avec voracité.
Affliction et solitude l’accompagnent en tandem.

La faucheuse l’invite pour une balade,
son corps marque l’inacceptation par saccades
Au ciel, un ange entama déjà son Requiem.



barateur 



Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------------------
BARATEUR
SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE BARATEUR
L’alphabet
 fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme
et de toutes ses sottises. Voltaire (1694-1778)
Revenir en haut Aller en bas
 
L'agonisant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: barateur-
Sauter vers: