Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre qui et puis qui.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alain Girard
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 108
Age : 65
Localisation : 77 France
Date d'inscription : 17/07/2017

MessageSujet: Entre qui et puis qui.   Dim 8 Oct 2017 - 19:46

Entre qui et puis qui.


Dans mes regards troublés par ce monde-poubelle
La tristesse a ridé mes yeux jusqu’à mon âme,
Si je fus autrefois le début d’un rebelle
J’ai déposé mon arme en ma contrée sans lieu
Comme au ciel de l’été, le soleil au milieu
Qui réchauffe l’amour de l’Homme et de la Femme !

C’en est ainsi perdu que je baisse les bras

Face à la pluie de morts qui écrivent nos vies
Sur les trottoirs jonchés et recouverts de draps,
Sur les trottoirs la guerre insoumise et prescrite
En cette absurdité, par les Hommes, écrite
En un linceul étrange secouant nos envies !

Envies de paix, Envie d’amour, Envie de rêve
A l’encre de savoir, plus bleu que l’imposture,
Entre qui et puis qui serait donc une trêve
Avec ce drapeau blanc qu’on nous a inventé,
Dans les Tranchées des Morts pour Notre Liberté,
Et qu’aujourd’hui ne voit même pas la nature !

Je ne lèverai plus mon poing
Contre Tous Les Pouvoirs
Qu’ils viennent de leurs tombes
Et de tous ces banquiers *
Sachant nos avaloirs,
De ce qui nous succombe,
Bien que j’ai tant écrit et tant de fois crié :

 « Il suffit, il suffit d’entendre vos blasphèmes
Et de pendre à un clou l’Ouvrier de la vie ;
Vous êtes bien petits aux gestes d’un poème
Ignorant volontiers, pour quelque pauvre argent ,
La route de la vie où se battent les Gens,

Non par envie
Mais pour survivre
Être libre
Et connaître
L’instant d’une fenêtre
Ouverte sur le parvis

De l’honnêteté
De la Liberté !

Alain Girard

* à l'attention de Monsieur Macron

pourri de chez les pourris!


 
Copyright.
Tous Droits Réservés
Le 8 10 2017

Tous Droits Réservés.

Dépôt SACEM
Revenir en haut Aller en bas
 

Entre qui et puis qui.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TEST] Comparatif entre HD et HD2 ?
» Réglage entredent entre dent - cloche pinion couronne
» Points communs entre les acteurs/actrices de la série!
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Transport entre WDW, parc universal et sea world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-