Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais de quoi parles-tu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alain Girard
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 106
Age : 65
Localisation : 77 France
Date d'inscription : 17/07/2017

MessageSujet: Mais de quoi parles-tu ?   Mer 4 Oct 2017 - 21:42

Mais de quoi parles-tu ?


Le temps est presque doux au soleil incertain
Qui joue avec la vie dont la vie n’est matin
Et l’on revoit danser, alentour, les pieds nus
De la belle Tzigane, en son rêve inconnu !

Mais de quoi as-tu peur me demande le soir
Lorsque se pose au loin de plus grands désespoirs
Dont le geste infini s’évoque sur ta route,
Mais de quoi as-tu peur, excepté de tes doutes ?

Quelle étrange façon renomme ton aigreur
Où tu l’avais laissée comme naît la maigreur
De ton corps épuisé sous les gravats des jours,
Mais de quoi as-tu peur puisque l’Homme est amour ?

 


Tu ne dis plus un mot ! Mais pour qui te prends-tu ?
Aucune fée, sur toi, ne saurait ton extase
Et tu vas – balbutiant – les vains mots de tes phrases
Que l’on ne connaît plus !

Arrêtes tout cela me dit la vie qui erre ,
Arrêtes de confondre «  Amour et Adultère ! »
Et puis si tu as froid dans ton antre imbécile
Vas donc chercher la mort sous ses moindres faucilles !

Ne regarde plus rien, n’écoute plus personne,
Éteins donc la bougie qui résonne leurs pleurs
Et sera la pensée de ton vieux glas qui sonne
Parmi tes peurs !

Mais de quoi parles-tu, toi le temps mensonger,
Moi qui pardonne tout même à mes ennemis
Comme ce soir encor je reste l’Etranger *
Qui rêve d’un Ami !


Le temps est presque doux au soleil incertain
Qui joue avec la vie dont la vie n’est matin
Et l’on revoit danser, alentour, les pieds nus
De la belle Tzigane, en son rêve inconnu !


Alain Girard

Le 4 10 2017

Copyright. Tous Droits Réservés.

https://youtu.be/okAMgg6bS1M
Revenir en haut Aller en bas
 

Mais de quoi parles-tu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Investissement... oui... mais quoi ?
» mais coucou quoi
» Mais... à quoi cela sert-il?
» Des OPV oui mais pour quoi faire?
» Question stupide mais a quoi sert une bonnette?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-