Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur un vers de Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alain Girard
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 106
Age : 65
Localisation : 77 France
Date d'inscription : 17/07/2017

MessageSujet: Sur un vers de Victor Hugo   Sam 12 Aoû 2017 - 0:14

Sur un vers de Victor Hugo

« Les Mots sont les passants mystéri/eux de l'âme *1»
Et de sa barricade écrivit le poète,

Un homme mis à prix bien qu'il était prophète
Évoquant et Gavroche et La Commune aussi
Comme aujourd'hui l'on tait le médiocre d'ici
Comme il est ici-bas ni l'Homme, ni la Femme !

« Les Mots sont les passants mystéri/eux de l'âme *1»
Et se tait le tambour qu'évoqua Jacques Brel *3
Et de Che Guevara qui vous est irréel

Dans les brumes clartés de vraies révolutions
Vous demeurez le lieu de toute insolation
Sur vos plages meurtries de l'été qui se pâme !

« Les Mots sont les passants mystéri/eux de l'âme * 1»
Mais relisez HUGO, n'évitez : ARAGON*2

Je puis ainsi inscrire et sortir de mes gonds
Le geste qui parvient de La Classe Ouvrière
De mon petit endroit, de ma piètre prière
La Liberté, c'est Vous, et quelque soit son drame !

Alain Girard

Le 11/08/2017



Copyright. Tout Droits Réservés.


*1 Victor Hugo
*2 Louis Aragon


*3 Jacques Brel


Victor Hugo: « Les Mots sont les passants mystéri/eux de l'âme '


Louis Aragon: "Tout ce que l'homme fut de grand et de sublime...'


Lien youtube:






Jacques Brel: Quand on a que l''amour:

lien youtube:




Louis ARAGON:

Les oiseaux déguisés:





Revenir en haut Aller en bas
 

Sur un vers de Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Contemplations, de Victor Hugo
» Hymne à Dracula de Victor Hugo
» A des âmes envolées/Victor Hugo.
» Victor HUGO - Les Contemplations
» Amour secret/Victor HUGO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-