Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elle . . . Perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 756
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Elle . . . Perdue   Mer 28 Juin 2017 - 17:03

" Elle . . .  Perdue "

 

Et tu ne sauras plus

Tant l'odeur des roses

Que celle des lavandes

Dans les senteurs du soir,

Si c'est le vent qui tremble

Ou la feuille qui ploie.

 

 

 

Il faudrait que mes mots

Baignent dans ces buissons

Pour en être odorants

Et rappeler aussi

Le charme d'autrefois.

 

 

 

Tu vois,

pour toi seulement

Je peux comme les enfants

Colorier en sépia

Les mots qui te ressemblent.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
 

Elle . . . Perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bella joue-t-elle avec les sentiments de Jacob ?
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils
» Dois je lui pardonner après qu'elle m'a trahie......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-