Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE REPENTIR DE CARTOUCHE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Frédéric Matteo
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Cancer Singe
Nombre de messages : 14
Age : 49
Localisation : Saint-Jean-de-Luz
Date d'inscription : 08/04/2017

MessageSujet: LE REPENTIR DE CARTOUCHE   Lun 19 Juin 2017 - 15:06

Le repentir de Cartouche
 
Dieux ! Ce fou que je fus d'avoir cru en ces hommes
Sur la foi de ces feux de joie partageant l'or !
Triste fou que je fus ! Moi qui croquai la Pomme
Des voleurs, du moment qu'ils étaient de mon bord.
 
Qui put croire qu'au fond, du fond de leurs yeux louches,
Puisse naître jamais la flamme de l'honneur ?
Qui put croire un seul mot prononcé par leur bouche,
A moins de l'avoir su des couches du bonheur ?
 
Oui, je fus celui-là – le bien-nommé Cartouche -
Qu'on disait fin, rusé, sûr, et grand connaisseur
Des tirs et des parfums et des vins qui font mouche !
Dupé par ses espoirs et ses nuits de noceur...
 
Je fus bien celui-là du royaume de France
Qu'on fêtait sous le nom de Prince des voleurs,
Et qui leur pardonnait leurs gris legs d'errance
Sans douter un instant de leur noble valeur.
 
Lui, qui rêvait d'un peuple affranchi de la crainte,
Juste et rétributeur, prêt à risquer son sang
Chaque fois que les fers où le tyran suinte
Dresseraient devant lui leurs barreaux indécents,
 
Qui souffrait avec ceux qu'avait tranchés le sabre,
Déchiqueté la balle ou l'âpre croc des chiens,
Et leur venait en aide, avec foi, sans palabre,
Avec la loyauté d'un homme envers les siens.
 
Eux que je protégeais, que j'appelais mes frères,
Et prenais sur mon cœur aux heures de la nuit
Où nous fêtions notre or au milieu des cratères,
Comme si du vrai ciel ils étaient le doux fruit.
 
Prêt à tout affronter au secours de leur vie,
J'avais tout partagé des heures où la mort
Dressait sa faux, là-haut, se pourléchant d'envie,
Et tentait chaque instant de ruiner notre effort.
 
Nous avions fédéré plusieurs milliers d'âmes,
Unies comme un seul homme autour de nos combats ;
Dans les yeux de beaucoup grandissait une flamme
Qui disait fièrement : « Je ne suis plus d'en-bas ».
 
C'était hier seulement ; mais déjà nul visage
De ces fiers n'apparut au devant du gibet
Qu'on me fit un matin pour mon dernier voyage,
Ni à l'heure où fusa le premier quolibet.
 
Je pardonne aux derniers; ils étaient neufs encore ;
Mais je n'épargnerai les premiers compagnons.
Ils savaient que pour tous sous le supplice Maure
Je gardai le silence à l'endroit des Questions.


***

Le poème en audio/vidéo ci dessous.
Passez un agréable moment !




 




.
Revenir en haut Aller en bas
Raymonde Verney
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 755
Age : 67
Localisation : le monde
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: LE REPENTIR DE CARTOUCHE   Lun 19 Juin 2017 - 15:14

un beau poème talentueux
bravo
amitiés
raymonde Vote

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Raymonde VERNEY
Revenir en haut Aller en bas
ELYSELLA
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 106
Age : 78
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2015

MessageSujet: Re: LE REPENTIR DE CARTOUCHE   Lun 19 Juin 2017 - 15:53

j'ai beaucoup aimé et le poème et l'interprétation, moi qui suis conteuse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE REPENTIR DE CARTOUCHE   

Revenir en haut Aller en bas
 

LE REPENTIR DE CARTOUCHE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bouton pression pour «Ceinture de cartouche, le modèle de 1910 pour Colt Revolver calibre .45"
» Cartouche Plantin school ...
» Cartouche, bandit au grand coeur !
» fabrication cartouche poudre noir
» Récapitulatif pour utiliser cricut sans cartouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Textes en attente de Grimoire-