Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES SATINES INTIMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 836
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: LES SATINES INTIMES   Mar 13 Déc 2016 - 17:39

" La liberté des teintes "

                                  ou

                 "Les satinés intimes

 

J’aime ta liberté

Quand sa couleur s'exprime

Au bout de tes pinceaux,

En satinés intimes,

Pour le bonheur des yeux

Et le plaisir des mots.

 

J'aime ce -laissé voir-

Aux pudeurs achevées

Qui mêlent l'émotion

Et raconte une histoire.

 

J'aime boire dans ta main

L'eau pure de tes pastels

Qui dessine une image

Douce encore, presque miel.

 

Dans la grande maison

Aux murs ensoleillés,

J'ai juste entr'aperçu

Cette étrange tendresse,

 

 

... Comme un poison secret,

    Un rêve de Lucrèce.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
 

LES SATINES INTIMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journaux intimes (1887) de Charles Baudelaire
» Plik, ou christophe pour les intimes
» Moments intimes de Bella et Edward
» Dean Koontz - Démons intimes
» Journaux intimes, de Madame de Staël à Pierre Loti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-