Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aurélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
kunturpa uman
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 46
Age : 67
Localisation : nantes
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Aurélia   Lun 31 Oct 2016 - 8:12

Son corps voyage en cadence
au rythme des rêves doux,
des musiques et des chants andalous,
dans sa tête où les pensées floues dansent ;

c'est un abandon,le déni du silence
où dans l'ombre et le bruit,hors du temps
Aurélia avec volupté savoure l'instant
absolu de l'oubli, dans le train qui avance,

avalant l'espace,perforant les montagnes
dans le jour aboli où dansent les lucioles
dans les yeux d'Aurélie dont le cœur s'affole
de rejoindre bientôt son pays de Cocagne ;

au creux d'un profond défilé elle entend le cor
hélant Charlemagne,par son neveu Roland,
hélas, trop tard mandé,qui le trouve chancelant
l'épée à la main devant le Basque mort.

Les Pyrénées résonnent du train d'enfer
de bruits mêlés d'eaux et de bois,de métal
du train qui court et souffle comme un cheval
de feu, sur la ligne du chemin de fer ;

Aurélia au jour enfin s'éveille,
écartant de l'aube, les rideaux de velours ;
elle voit sur les cimes des nuages lourds
cernés d'or pâle et des neiges vermeilles

et un aigle qui plane dans l'azur lointain
où son regard se perd;elle pense à lui
elle le vit en rêve,cet amour aboli
qui la suit sans trêve,sans lendemain

les beaux paysages défilent
épuisant sa soif de couleurs
vertes prairies et massifs de fleurs
coulent au versant des collines tranquilles,

qui apaisent ses peurs de la nuit passée ;
elle quitte à regret les effluves marines
et la tiédeurs de dunes rousses et salines
où s'accrochaient les algues en fin de marée

adoucies du soleil d'une fin d'été
qui portaient enfouie l'empreinte d'un corps
entre les oyats bleuissant et le port
dans un dernier rayon d'ombre portée ;

sa chair vibrait encore sous les feux de l'automne
mais le vent trop doux emportait entre les feuilles
de sensibles fleurs que personne ne recueille
et ce fruit vert perdu dans un jardin atone ;

la fraîcheur d'un printemps s'épuisa en son cœur
luttant contre les éléments chaque jour plus contraires
un dernier cri transperça cet amour éphémère
qui ne laissa derrière lui que dépit et douleur ;

mais le train haletant terminait son histoire
entre chien et loup finissant son rêve
Aurélia aux yeux très doux soupire et se lève
elle va refaire sa vie,le train entre en gare.

Jff oct 2016
Revenir en haut Aller en bas
http://CoursDeQuechua.monsite-orange.fr
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Aurélia   Lun 31 Oct 2016 - 11:07

Bonjour kunturpa uman,

Un beau voyage aux sources s'il apaise le cœur, lui permet il d'oublier ?

Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
kunturpa uman
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 46
Age : 67
Localisation : nantes
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: Aurélia   Lun 31 Oct 2016 - 17:30

merci pour votre lecture Jeannie;
le temps n'efface pas tout  et reste chargé de nuages sombres ;
on n'oublie rien,on s'habitue ,c'est tout... disait la chanson...
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
http://CoursDeQuechua.monsite-orange.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aurélia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aurélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes pointes d'Aurélie.
» Aurélianus de Diocletien
» Aurélie en général
» Aurélianus de Dioclétien
» Chez Aurélien Prieur… Souvenir, souvenir…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-