Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'essoufflement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 767
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: L'essoufflement   Mar 11 Oct 2016 - 18:34

" L'essoufflement "

 

 A la façon mélancolique

De poser sur son tablier

Ses mains usées, creusées de rides,

La pauvre femme aux cheveux blancs

Semblait me dire sa solitude

Et tous les sévices du temps.

 

 Assise au buffet de la gare

Comme un bateau ancré au port,

J'ai lu en fraude son regard,

Egaré par le mauvais sort.

 

Fragile, fine et déchirée,

Déjà absente de la vie,

Mourante de ne plus aimer

Dans son désir inassouvi.

  

Son beau visage aux traits souriants

Disait son rêve qui s'effrite,

Dans tout l'essoufflement des ans

De la couleur des granits.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2082
Age : 70
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: L'essoufflement   Mar 11 Oct 2016 - 20:50

Bonsoir Jean-Pierre,

Malgré les sévices de la vie et du temps, la pudeur lui garde ce visage souriant qui ne t'a permis que de lire "en fraude son regard" (c'est une très jolie et très réaliste image !)

Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie
Revenir en haut Aller en bas
 

L'essoufflement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Signes avant coureur d'une crise cardiaque
» Essoufflement de 40K
» Les fic et autres textes de Bouda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-