Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ode au salafiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Surfeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 494
Age : 64
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

MessageSujet: Ode au salafiste   Dim 10 Juil 2016 - 11:42

Ode au salafiste

Aimons et encensons le brillant salafiste,
Le vaillant qui se bat offre son jugement,
Quelquefois en chansons puisqu'il est fort altruiste,
L'injure est son combat Coran jamais ne ment,
Pour mener mission il possède des bombes,
Les textes l'aideront grâce au beau Livre Saint,
Et plein de passion expédie vers la tombe,
Chassant tous les larrons il découpe les mains,
Doux poète il se veut pour le grand Mohamed,
Les beaux versets chantés son nom magnifiant,
Subliment tous ses vœux sollicitant son aide,
Oubliant les athées seul à lui se fiant,
Qu'importe sur le fond car il vit la vraie foi,
En de nombreux écrits vise le paria,
Se livre comme un don plein d'une grande joie,
A celui qui l'en prie chante la Charia.

Etonnant non !....comme disait le regretté Pierre Desproges
Et pourtant, il existe un message dans ce poème. Ce sont des vers brisés.
Le poème est en alexandrins avec hémistiche franche. A dessein, je n'ai pas marqué la césure pour conserver l'effet de surprise. En réalité, il y a 3 poèmes en un.....assez difficile à composer car le décompte des pieds n'est pas le même à l'intérieur d'un vers et à la fin et en plus tout doit rimer, donc l'alexandrin peut être bon et le sizain faux.....Ce poème en alexandrins se découpe donc en 2 sizains et donne ceci :

Au doux poète

Aimons et encensons,
Le vaillant qui se bat,
Quelquefois en chansons,
L'injure est son combat,
Pour mener mission,
Les textes l'aideront,
Et plein de passion,
Chassant tous les larrons,
Doux poète il se veut,
Les beaux versets chantés,
Subliment tous ses vœux,
Oubliant les athées,
Qu'importe sur le fond,
En de nombreux écrits,
Se livre comme un don,
A celui qui l'en prie.


Au terrible salafiste

Le brillant salafiste,
Offre son jugement,
Puisqu'il est fort altruiste,
Coran jamais ne ment,
Il possède des bombes,
Grâce au beau Livre Saint,
Expédie vers la tombe,
Il découpe les mains,
Pour le grand Mohamed,
Son nom magnifiant,
Sollicitant son aide
Seul à lui se fiant,
Car il vit la vraie foi,
Vise le paria,
Plein d'une grande joie,
Chante la Charia..

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Ode au salafiste   Dim 10 Juil 2016 - 20:32

Bonsoir et bravo Surfeur,

J'admire vraiment cet exploit qui je n'en doute pas a été fort difficile à composer. Je viens de le relire plusieurs fois sans être certaine d'en avoir saisi toute la complexité.

Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 494
Age : 64
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

MessageSujet: Re: Ode au salafiste   Dim 10 Juil 2016 - 21:59

Bonsoir Jeannie,

Merci pour ta visite et l'intérêt porté à la poésie.

Pour le poème, la fluidité est à améliorer mais je n'en pouvais plus Sourire  J'y ai passé un temps fou et d'ailleurs  même les grands se sont peu risqués à l'exercice tant c'est une prise de tête.

Exemple entre autres:
Au début, j'avais écrit (13ème vers)

"Sur le fond qu'importe, car il vit la vrai foi".....Donc 12 pieds.....Bon

mais ensuite en décomposant en sizains

"Sur le fond qu'importe"......5 pieds.....Faux
"Car il vit la vraie foi"......    6 pieds.....Bon

Tout à refaire car parfois le sens est changé mais la rime à chaque fois.

Bien à toi

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Ode au salafiste   Dim 10 Juil 2016 - 22:08

Tu as redressé ce vers avec une belle maîtrise et je ne m'étonne pas que tu aies passé un temps fou à l'écrire, quant à la fluidité elle me paraît déjà très bien vu les contraintes imposées par ce genre d'exercice.

Encore BRAVO et amicales bises
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ode au salafiste   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ode au salafiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les salafistes de Bizerte sonnent le clairon de la guerre
» Définition de SALAFISTE
» Dans le Berry, Les salafistes Prônent la Création de Villages musulmans
» Brest (Finistère) : L'Extension de la mosquée salafiste Contestée
» Brest : La Mosquée Salafiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-