Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les orphelins

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Les orphelins   Mer 1 Juin 2016 - 17:01

Qu'on ait dix ans ou bien cinquante

Peu importe ceux qu'on fréquente

On se lèvera un matin

Sans pèr', ni mèr', mais orphelin



Ceux qui nous ont beaucoup appris

N'ont décisivement pas pris

Le vieux chemin des écoliers

Qui rend la faux folle à lier



On se sent tout petit enfant

Dès lors qu'on arpente au devant

D'une foule dans le brouillard

Qui suit le triste corbillard



Et sur un air de Nabucco

On entend soudain les échos

De la vie de nos chers parents

Évaporé' aux quatre vents



Verlain' doit être un branquignole

Pour trouver gai, aux Batignolles,

Le chant des morts de l'enfant d'choeur

Moi il me transperce le cœur



Je ne sais rien de plus cruel

Que cet ultime coup de pell'

Qui enterre le temps d'hier

En même temps que cette bière



Puis on continue son chemin

Avec les enfants de demain

On pensera quand même aux vieux

Qui, par Là-haut, doiv'nt être mieux



Hélas viendra un beau matin

Où on laissera orphelin

Quelques enfants face aux échos

De la mémoir' de Nabucco
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur
Modérateur
Modérateur
Surfeur

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

MessageSujet: Re: Les orphelins   Mer 1 Juin 2016 - 21:45

Bonsoir Jean,

Ce poème, fort bien écrit, est une belle réflexion (douce/amère) sur ce temps qui passe....qui nous rend orphelins et qui fait que nous rendons orphelins....Bravo !


(il serait préférable que tu mettes tes poèmes en les limitant à 2 par jour car tout le reste disparaît du portai Sourire ...Merci)

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Féminin
Nombre de messages : 2108
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Les orphelins   Jeu 2 Juin 2016 - 16:20

Bonjour Jean Pauvremiche,

Et nos enfants un jour comme nous gardons le souvenir de celle de nos parents, se rappellerons de nos vies qui étaient le bonheur de leur enfance.

Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les orphelins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les orphelins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le film les orphelins de Huang shi
» LES ORPHELINS DE NAJA de Nathalie Le Gendre
» LES ORPHELINS DU MAL de Nicolas d'Estienne d'Orves
» Les Orphelins de Simitra
» Les trois orphelins Baudelaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: