Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grand-Père

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Grand-Père   Mer 1 Juin 2016 - 16:53

C'était hi-er
Ou avant hier
Je ne sais plus
Qu'ils sont venus
(Têtes chenu's
Et vieux joufflus)
Pour mon Grand-père
Qui sur la Terre
A fait son temps
Et voit passer
Les gens dans ses
Derniers instants

C'est un' coutume
Quand on s'enrhume
Et qu'on en meurt
Un défilé
D'amis rend'nt les
Derniers honneurs
Endimanchés
Prêts à prêcher
Au moribond
La larm' à l’œil
Trompent le deuil
Fauss's illusions

Ces bell's allures
Sous leur galure
Tant habillées
Yeutent les fonds
D'tiroirs qui sont
Autant pillés
Car à son âge
Un héritage
Ça vaut Akbar
Tous ces crapauds
Lui font la peau
D'un coup d'regard

Là dans mon coin
J'voyais au loin
Tous ces gredins
Qui sur le dos
De quelques os
Veulent du pain
Ils cherch'nt en vain
Mettre du vin
Dans l'eau des larmes
« Fi! Pour Grand-père
Pens'nt ces vipères
Il rend les armes »

Or de ce pain
Je n'ai pas faim
De ces deniers
Non je ne mets
Ces bouts de mets
Dans mon panier
Garde ton or
Quand tu t'endors
Chez le bon Dieu
Qui sait là-haut
Y a des bistrots
Au fond des cieux ?

Quand s'en allèr'nt
La queue en l'air
Tous ces voleurs
C'était le temps
C'était son temps
C'était son heur'
La barbe blanche
Quittait sa branche
A petit feu
Pour s'en aller
Dans les vallées
De son enfeu

Avant d'partir
Voir si les rir's
De l'Au-delà
Sont aussi bons
Que ceux que font
Les gens d'en bas
Il prit sa pipe
En brave type
Sa pip' en hêtre
« Prend ça gamin
On s'voit demain
Chez les ancêtres »

Et cette pipe
Est sur ma lippe
Chaque soirée
En souvenir
Du bon vieux rir'
Qu'on enterrait
De la fumée
Si parfumée
De ce cratère
Il en émane
Le cœur de mâne
De mon Grand-père
Revenir en haut Aller en bas
 
Grand-Père
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4 déc - En hommage à mon grand-père (DT MonScrapbook)
» Hommage à Henri, mon grand-père maternel
» "Foto Opa" ou "Photo Grand-père" photographie les insectes en vol
» Un grand père et son petit fils
» les montres de mon grand père : la suite...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: