Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Venise irréelle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 793
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Venise irréelle ...   Mar 17 Mai 2016 - 15:19

                                   " L'irréelle Venise "

 

 

 

 

Les mouvements de l'eau

Bercent d'étranges rêves

En exigence de chaos.

L'air se confond aux marbres

Tout en langueurs exténuées,

Comme une petite mort langoureuse.

 

 

L'eau est partout présente,

Elle s'enracine dans la pierre,

Imprègne jusqu'aux souvenirs.

 

 

Quelle ville plus blême,

Quelle ville plus claire

Se voit mourir décadente

Somptueuse d'une Casa d'Oro.

 

 

Venise toujours palpite

Aux rythmes singuliers

De cette certitude

D'être le "trop" du monde.

 

 

C'est son caprice inexplicable,

La tentation de la lumière

Dans son enlisement heureux.

La Rédemption vient du regard,

Comme une longue traversée,

La grande accalmie de la foi.

 

 

Venise s'exorcise

De plaisirs privés,

L'Homme est la création

De sa propre hantise.

 


 

Venise tait sa crasse

Et son obscène odeur,

Dans les prunelles vertes

De ses fièvres putrides

Qui étouffent dans l'âme

Ses amours impossibles.

 

 

La nuit scintille de lanternes

Sur les pas d'Henri de Rohan

Pour une Amsterdam trop terne

Montant l'escalier des géants.

 

 

Venise est la ressource

Du plaisir charnel

Et de l'Amour tout court,

De celui des amants

Et celui de la fête,

Quand les gondoles dansent

Au bout des traghetti.

 

 

C'est un tourbillon de visages,

Une mascarade dérisoire

De rouges, de noirs, de cramoisis

De ces costumiers de l'Histoire

Dansant aux sons de Scarlatti.

 

 

Venise est un baiser

A peine empoisonné

Pour ceux qui la connaissent,

Une muette réponse

A ceux qui ne l'ont vue.

 

 

Courez noires gondoles

Porteuses de messages

Pour le reflet des eaux

De ce naufrage dérisoire

Comme une action de grâce

Tragiquement sérieuse

Où Venise est Venise

Dans les secrets de ses miroirs.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 494
Age : 64
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   Mar 17 Mai 2016 - 15:58

Une ode bien agréable à parcourir

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   Mer 18 Mai 2016 - 11:13

Bonjour Jean-Pierre,

Et Venise vit et meurt de ses charmes !

Amitiés et bonne journée
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 793
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   Mer 18 Mai 2016 - 14:17

Merci de votre visite,  Jeannie et Surfeur. On ne peut échapper aux charmes de Venise quand les pas d'Henri de Rohan nous ouvre les palais et leurs mille lumières.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 793
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   Mer 18 Mai 2016 - 14:18

nous ouvrent !!! Voilà, voilà ....

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   Lun 27 Juin 2016 - 22:29

Bonsoir ventpre, Venise est source d inspiration poétique, elle intrigue et fascine à la fois .
Belle peinture de cette cité en vos mots . Bravo
Revenir en haut Aller en bas
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 793
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   Mer 29 Juin 2016 - 14:43

En effet country woman, les mystères de Venise nous fascinent et hypnotisent nos regard sur cette ville divine. Peut-être la connaissez-vous en hiver, là où elle est la plus belle !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
ventpre
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 793
Age : 72
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   Mer 29 Juin 2016 - 14:43

nos regards !!!! je n'y échappe pas ...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Venise irréelle ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Venise irréelle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit Récit inventé ...
» [DOT/Tender Elf Sha] Frode: On n'est pas des Anges. (p.3)
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-