Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilVitrine du SiteFaire de la poésie sur FacebookCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps d’un soir, le temps d’un instant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lunien
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 3
Age : 26
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 02/05/2016

MessageSujet: Le temps d’un soir, le temps d’un instant   Lun 2 Mai 2016 - 11:03

Arrêt sur histoire, images fusent d'un soir, deux corps s'entraînent pêle-mêle, gravitent tant à effacer le temps, et sous l'averse de leurs attractions polaires, unissent infiniment dans un infime moment, les composés volatiles de leur firmaments.


Nos regards filent en des chassés-croisés, hument goutte à goutte, l’éternité, interrogent le silence, pour nous deviner, terminent leur course, l’un sur l’autre échoués.

Je te cherche du touché, tu m’exalte l’air de remous iodés ; de tes grands yeux tendres, coulent l’osmose.

C’est un ballet d’un soir, à la tempête d’une séduction, l’entrelacs flottant d’espoirs, vibrant leurs corps d’improvisations, se jouant de redoubler d’accroche, le sourire tenaille excavant l’émotion ; une musique quiète, troublante ardeur, bat de charnel en synchronie nos deux cœurs.

C’est un désir fibre par la pulsion, trêve des flûtes inutiles, sève de la passion ; devenir dans cette espace, durant cet instant, la bête à nue démise de la raison, d'une vaporeuse bulle d’humides émotions.

Laisses moi être, le temps de cette soirée, je te laisse être, le temps de cet instant, miscible l’un de l’autre, pure soluble sensation.


Dernière édition par Lunien le Lun 2 Mai 2016 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/lunien/
Surfeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 493
Age : 64
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

MessageSujet: Re: Le temps d’un soir, le temps d’un instant   Lun 2 Mai 2016 - 13:42

Une prose poétique agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps d’un soir, le temps d’un instant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TSR] Ce soir : Temps Présent : 40 ans déjà !
» Apprivoiser le temps
» passe temps
» Au coeur du temps : Rendez-vous avec hier [série]
» STROM (Tome 2) LES PORTAILS D'OUTRE TEMPS de E et B de Saint Chamas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-