Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un chant mystérieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Un chant mystérieux   Ven 10 Juil 2015 - 20:37

Sur les galets dorés parmi les ondes claires,
Les vagues ont tracé des signes ténébreux,
En devine le vent le sens plein de mystère
Sans pouvoir déchiffrer leurs mots impétueux.

Est-ce un chant d'adieu aux neiges des alpages,
Ou un air de bonheur à retrouver les fleurs,
Ces gouttes envolées comme autant de mirages
Sont elles pleurs versées au souvenir d'ailleurs ?

Quand le gel les privait de suivre des nuages
La route dans le ciel au couleurs de l'hiver,
Il ne leur restait rien pour rêver de voyages
Et consoler leur cœur toujours plus à l'envers.

Aussi leur devenir ride leur danse blonde
Dans un ardent désir de voir le lac enfin,
De marier leurs flots au turquoise de l'onde
En mirant tendrement le vert profond des pins.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017


Dernière édition par Goebel Jeannie le Sam 11 Juil 2015 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Ven 10 Juil 2015 - 21:12

Chère Jeannie,

je te l'ai déjà dit mais je le répète:

"C'est Hugolien!"

As-tu déjà visité une maison où demeura Victor Hugo?
Moi, Oui!

Bisous Petite Soeur!

Alain




Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Ven 10 Juil 2015 - 23:44

Bonsoir et merci Alain,

Si elle me fait plaisir ta comparaison est quand même disproportionnée, je me sens infiniment "minuscule" auprès de ce géant qui reste notre plus grand poète.
Si la poésie reste pour moi une passion, j'ai nettement conscience de mes lacunes.
Je suis allée il y a quelques années à Besançon voir sa maison natale. Ma résidence à l'époque n'en était pas très éloignée.

Je t'embrasse bien amicalement, petit frère
Jeannie

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Sam 11 Juil 2015 - 0:43

Chère Jeannie,


j'ai visité une maison où demeura Victor Hugo,
vers Harfleur... mais je ne me souviens plus du lieu,
du nom de la ville! Ils en ont fait un musée que j'ai

visité avec mes Enfants! Peut-être Honfleur!

Dans tous les cas reçois ceci, comme me l'écrivait

un jour une amie de Poésie:
"Si Victor Hugo t'avait lue, je suis sûr, qu'il t'aurait

invité dans ses salons:

Les Djinns

Murs, ville
Et port,
Asile
De mort,
Mer grise
Où brise
La brise,
Tout dort.

Dans la plaine
Naît un bruit.
C'est l'haleine
De la nuit.
Elle brame
Comme une âme
Qu'une flamme
Toujours suit !

La voix plus haute
Semble un grelot.
D'un nain qui saute
C'est le galop.
Il fuit, s'élance,
Puis en cadence
Sur un pied danse
Au bout d'un flot.

La rumeur approche.
L'écho la redit.
C'est comme la cloche
D'un couvent maudit ;
Comme un bruit de foule,
Qui tonne et qui roule,
Et tantôt s'écroule,
Et tantôt grandit,

Dieu ! la voix sépulcrale
Des Djinns !... Quel bruit ils font !
Fuyons sous la spirale
De l'escalier profond.
Déjà, s'éteint ma lampe,
Et l'ombre de la rampe,
Qui le long du mur rampe,
Monte jusqu'au plafond.

C'est l'essaim des Djinns qui passe,
Et tourbillonne en sifflant !
Les ifs, que leur vol fracasse,
Craquent comme un pin brûlant.
Leur troupeau, lourd et rapide,
Volant dans l'espace vide,
Semble un nuage livide
Qui porte un éclair au flanc.

Ils sont tout près ! — Tenons fermée
Cette salle, où nous les narguons.
Quel bruit dehors ! Hideuse armée
De vampires et de dragons !
La poutre du toit descellée
Ploie ainsi qu'une herbe mouillée,
Et la vieille porte rouillée
Tremble, à déraciner ses gonds !

Cris de l'enfer! voix qui hurle et qui pleure !
L'horrible essaim, poussé par l'aquilon,
Sans doute, ô ciel ! s'abat sur ma demeure.
Le mur fléchit sous le noir bataillon.
La maison crie et chancelle, penchée,
Et l'on dirait que, du sol arrachée,
Ainsi qu'il chasse une feuille séchée,
Le vent la roule avec leur tourbillon.

Prophète ! si ta main me sauve
De ces impurs démons des soirs,
J'irai prosterner mon front chauve
Devant tes sacrés encensoirs !
Fais que sur ces portes fidèles
Meure leur souffle d'étincelles,
Et qu'en vain l'ongle de leurs ailes
Grince et crie à ces vitraux noirs !

Ils sont passés ! — Leur cohorte
S'envole, et fuit, et leurs pieds
Cessent de battre ma porte
De leurs coups multipliés.
L'air est plein d'un bruit de chaînes,
Et dans les forêts prochaines
Frissonnent tous les grands chênes,
Sous leur vol de feu pliés !

De leurs ailes lointaines
Le battement décroît,
Si confus dans les plaines,
Si faible, que l'on croit
Ouïr la sauterelle
Crier d'une voix grêle,
Ou pétiller la grêle
Sur le plomb d'un vieux toit.

D'étranges syllabes
Nous viennent encor ;
Ainsi, des Arabes
Quand sonne le cor,
Un chant sur la grève
Par instants s'élève
Et l'enfant qui rêve
Fait des rêves d'or.

Les Djinns funèbres,
Fils du trépas,
Dans les ténèbres
Pressent leurs pas ;
Leur essaim gronde ;
Ainsi, profonde,
Murmure une onde
Qu'on ne voit pas.

Ce bruit vague
Qui s'endort,
C'est la vague
Sur le bord ;
C'est la plainte,
Presque éteinte,
D'une sainte
Pour un mort.

On doute
La nuit...
J'écoute : —
Tout fuit,
Tout passe ;
L'espace
Efface
Le bruit.

Le 12 août 1828.

VICTOR HUGO


Poétiquement à Toi, Petite Soeur
Alain


Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Sam 11 Juil 2015 - 10:18

Bonjour  Alain,

Merci pour ce fort beau poème (comme tous ceux de Victor Hugo) où le passage des Djinns semble canaliser toutes les terreurs de la nuit.

Amicales bises petit frère
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
bruine
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Poissons Rat
Nombre de messages : 300
Age : 45
Localisation : Toulon, France
Date d'inscription : 12/12/2014

MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Sam 11 Juil 2015 - 12:35

bonjour Jeannie, votre poème est très beau, vous faites de beaux tableaux des elements, et celui de Victor Hugo, une splendeur, mais bon, c'est Victor Hugo !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Bruine
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Sam 11 Juil 2015 - 14:35

Bonjour et merci Bruine,

Je suis une incorrigible rêveuse, et assise près de ce torrent, je n'ai pu m'empêcher de lui prêter des
sentiments et des rêves.
J'aime beaucoup Victor Hugo et si un jour j'atteignais ne serait-ce qu'un centième de son talent, je m'estimerai heureuse !

Amitiés
Jeannie. 

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Sam 11 Juil 2015 - 19:56

Je ne crois pas qu'Hugo aurait écrit le vers 3...
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Sam 11 Juil 2015 - 20:20

Merci Orphée,

Je l'ai modifié, mais même ainsi et de même que les autres ils auraient été beaucoup mieux écrits  et beaucoup plus poétiques par V. Hugo, mais m'aider à réparer mes erreurs m'aide à progresser un peu.

Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Sam 11 Juil 2015 - 20:31

C'est le problème du vers mesuré...
A propos d'Hugo, je trouve que le poème posté démontre plus la virtuosité du jeune Hugo que sa profondeur poétique. C'est le cas dans la plupart des Odes et des Ballades, du reste.
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8527
Age : 65
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Dim 12 Juil 2015 - 8:50

J'aime beaucoup ta main poétique,
Elle a tendance à prendre les chemins tracés par Victor Hugo
Oh bien sûr je sais bien que tu n'essaies pas de l'égaler
Mais ton intention de le faire revivre à travers ta poésie me plait beaucoup.
Merci
Deux Cœurs

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   Dim 12 Juil 2015 - 11:59

Bonjour et merci Gérard,

Contente de te retrouver !
Si Victor Hugo a enchanté mon enfance, je n'ai jamais eu la prétention de l'imiter (il est unique) mais ses vers continuent de me fasciner.

Amicales bises
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un chant mystérieux   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un chant mystérieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis le voyageur mystérieux
» Qui a t-il derrière le mystérieux rideau de l'oubli
» Le mystérieux carnet de Gaston
» Comic-book mystérieux Septembre 2011
» 27 août 1830 : Le crime mystérieux de Saint-Leu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Goebel Jeannie 1946-2017-