Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'Etranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
babylone
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Féminin
Poissons Coq
Nombre de messages : 1
Age : 36
Localisation : paris
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: l'Etranger   Ven 22 Mai 2015 - 21:10

Tu fais partie de ces êtres,
à part.
Beaucoup croient te connaître
Peu savent ce que tu vaux.
Avare,
de paroles,
tu préfères
écouter.
Quels secrets peut-il bien garder
se demandent les curieux
pour être aussi mystérieux ?
Quel prétentieux ! disent les envieux.
Sourd
à ces paroles,
tu préfères contempler
ce qui est cher à tes yeux et continuer
malgré tout à vivre et à profiter 
de l'instant
malgré le tumulte incessant
des bruyants et des malveillants.
Etre étrange,
souvent tu déranges,
par ta seule présence,
ceux qui "pensent".
Que peut-on faire de lui ?
en parlant de toi,
se demandent les rabats-joie.
A cela, doucement,
toi,
tu souris moqueusement.
Encore, une fois de plus, tu n'es pas blessé.
Tu préfères écouter et continuer
gentiment à profiter discrètement
de ta vie commencée.
Tu ne leur en veux pas à ces gens-là.
En vérité, toi seul sait
qu'ils ne savent pas ce qu'ils disent,
c'est juste la bêtise 
qui les fait parler.
Ils ne font répéter que ce que depuis la nuit des temps
on leur apprend : il faut regarder d'un oeil méfiant celui qui est différend.
Alors, tu préfères te taire, contempler et faire semblant d'écouter
ceux qui n'ont rien d'autre à faire que de parler et de juger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: l'Etranger   Mar 20 Oct 2015 - 14:41

un  beau texte sur l'incompréhension de l'humain
Revenir en haut Aller en bas
 

l'Etranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Dowswell, Paul] Etranger à Berlin
» LA THEORIE DE L'ETRANGER AU POUVOIR EN AFRIQUE ?
» UN ETRANGER DANS LA MAISON de Patricia MacDonald
» Minou : une brésilienne avec paris etranger
» Meilleur festival etranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-