Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Halte à çi, Halte à ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Halte à çi, Halte à ça   Jeu 21 Mai 2015 - 23:17

Texte: Alain Girard

composition et chant: Jean-Marie Djibedjian

lorsque Jean-Marie composa et interpréta sur mon texte, il

m'écrivit: Alain, j'ai ressorti mon banjo à cause de toi!!!



Voir le Fichier : HALTE_A_CI_-_HALTE_A_CA.MP3]Voir le Fichier : HALTE_A_CI_-_HALTE_A_CA.MP3[/url]

Bonne écoute

Amitiés

Alain Girard

Halte à ci, halte à ça j’en frissonne d’avance
Et les hommes s’ébrouent de leur moindre importance !
Ils regardent le vide où certains sont tombés
Puis inventent des lois pour des lois succombées !


« Halte ! Regardez-moi, vous n’êtes pas « inscrit »
Sur les normes du temps que nous avons écrit,
Vous n’êtes ni payeur, ni payé, ni rituel,
Les hommes comme vous sont bons pour nos poubelles ! »


Dans notre société, disait ce pauvre con,
Les places sont en jeu et vous savez bien qu’on
Ne peut-être à la fois sur la touche et goûter
Aux promesses de Ceux qui font la liberté !


Vous savez bien, depuis qu’on surveille vos gestes,
Que les hommes d’ici vous prennent pour un « reste »,
Alors laissez nous faire et fermez votre gueule,
Vous êtes insoumis ! Mais vous êtes tout seul !


J’écoutais la télé un soir de déjà vu
Et ce discours mortuaire, en lui même, imprévu,
Me souffla des élans de foutre tout en l’air
Car je sais – entre nous – qu’il y a des éclairs


Capables d’interrompre et même d’étouffer
Ces connards bien élus autant qu’il faut bouffer
Chaque jour à sa faim quand bien même improbable
Est leur propre vision à jamais détestable


Qui nous dit : « Halte à ci, halte à ça, halte à tout,
Soyez ce qu’on vous dit mais oubliez surtout
De relever le front, de relever la tête…
Autrefois nous avons su tuer… des Poètes !


le 3 09 2007


Alain Girard


Copyright. Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
 

Halte à çi, Halte à ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pk 254,2 : Halte Route-de-Launaguet (31)
» halte Saharienne
» Halte, contrôle de douane
» halte à la débauche
» HALTE à la surconsommation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES MÉDIA QUE VOUS AIMEZ !... :: Vos Chansons préférées :: Vos créations-