Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.   Lun 4 Mai 2015 - 23:20

L'orage était si noir que midi demeurait
Aux portes de la nuit, et la vie se terrait
Hors des courroux du ciel. Des éclairs de lumière
Azuraient les rocs gris et les brins de bruyère.

Plus de trilles d'oiseaux au profond des grands bois.
Du tonnerre bruyant, seul le rire narquois
Et le crépitement de gouttes musiciennes,
Venues scander leurs pleurs  en larmes diluviennes.

Et puis dans l'éclaircie, les nues sont lacérées
Et fusent de l'espace en longs rayons dorés,
Raniment la forêt, subliment ses nuances
Car consolées les fleurs, reprennent leurs vacances.

Un air léger frémit, et le merle a sifflé
Quand les bleuets ont mis du ciel dans les grands blés
La nature a repris son sourire tranquille,
Pour s'offrir en parfums une nouvelle idylle.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8527
Age : 65
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.   Mar 5 Mai 2015 - 8:06

J'aime ta maîtrise des alexandrins
Tes poèmes ont une douce musicalité à la scansion de ma lecture et j'aime ça.

Une autre chose à maîtriser, c'est l'alternance des rimes masculines/féminines

On distingue les rimes masculines terminées par une syllabe tonique comme clerc et chair des rimes féminines terminées par un E caduc comme claire et chère.
La rime concourt notablement au rythme du poème

Une rime est dite féminine quand elle se termine par un E muet suivi ou non de la marque du pluriel par les consonnes S ou NT
Pour les 3èmes personnes du pluriel dans lesquels la terminaison ENT suit une consonne, la rime est considérée comme féminine : ils lurent, ils surent. Pour les verbes au subjonctif, lorsque la terminaison ENT est placée après une voyelle, la rime est considérée comme féminine si la terminaison est prononcée de la même manière au pluriel et au singulier : qu'ils prient et qu'il prie.

La rime est masculine dans tous les autres cas. Pour les 3èmes personnes du pluriel dans lesquels la terminaison ENT suivi d'une voyelle avec laquelle elle forme une syllabe, la rime est considérée masculine : plantaient, chantaient. Dans ce cas, la terminaison ne peut rimer qu'avec elle-même.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.   Mar 5 Mai 2015 - 10:48

Bonjour et merci Gérard,

J'essaie de faire attention à mes rimes, mais je ne comprends pas : "les nues sont lacérées" serait donc une rime féminine puisqu' il y a un "E" muet suivi du "S" ? Je croyais que c'était le son qui comptait, et j'ai du bien souvent faire cette erreur.
J'ignorais également qu'une voyelle suivie d'un "e" ou "ent" était considérée comme rime féminine.
J'apprends tous les jours un peu plus et j'en suis très heureuse !

Encore merci
Amicales bises
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8527
Age : 65
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.   Mar 5 Mai 2015 - 11:38

les nues sont lacérées :
Il s'agit bien d'une rime féminine
Les sons n'ont rien à voir la dedans.
Pour l'instant, nous ne voyons que deux choses :
1 - Le schéma métrique du vers que tu dois maintenant analyser en te servant de la scansion
Mais je pense à la lecture de tes alexandrins que tu y es...
2 - La juxtaposition des rimes en essayant de suivre le schéma de leur alternance féminines, masculines

La rime doit tout à la fois satisfaire l'œil, l'oreille et l'esprit.
Scandant la fin des vers, elle crée une accoutumance ainsi qu'une attente chez le lecteur/auditeur, 
elle joue le rôle d'une balise dans les énoncés successifs. 
Elle constitue donc un endroit privilégié dans le sens car le mot placé à la fin du vers sera mieux mémorisé.
L'étude des rimes ne doit donc pas seulement concerner leur forme, mais encore le rapport de sens 
(la rime sémantique) qui résulte de l'appariement des mots. 
Ce rapport souligne parfois des mots voisins par le sens ou au contraire leur opposition. 
Parfois leur mise en relation se révèle plus complexe.

Quand LAMARTINE écrit dans Médiations poétiques :

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Dans cet extrait, la rime renforce l'antithèse entre les mots et .
Les mots et sont, quand à eux, liés par le rapport de cause à effet

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8527
Age : 65
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.   Mar 5 Mai 2015 - 12:01

PANNE D'INSPIRATION

L'inspiration désire aujourd'hui flemmarder.
Il est temps au rondeau d'oublier son élève.
Le vocable au berceau attendra que s'achève,
L'apathie qui t'inspire aède à musarder.

Si mon cœur en délire à la rime fermait,
L'humble bonheur-du-jour où je pose mon rêve,
Si mon âme un beau jour m'obligeait à la trêve !
Ô ! Si l'envie d'écrire soudain me quittait ?

Comment pourrais-je vivre où l'ombre de ma nuit,
N'emplirait plus mon livre à ma main qui la suit ?
Où serait ta couleur ? Nature, Ô ! Triste Dame !

Fais-moi Seigneur Dieu, de ta voûte céleste,
Ce qui fera vibrer mon modeste Calame,
Des songes merveilleux pour que ma plume atteste !

Exemple de rimes sémantiques dans un de mes poèmes :

D'abord, regarde ou écoute par scansion les rimes aux hémistiches
(désire, inspire, délire, d'écrire) aux hémistiches
(rondeau, berceau) le rondeau n'est-il pas un ancêtre en poésie ?
(flemmarder, musarder, fermait, quittait) l'appariement des mots

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 2108
Age : 71
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.   Mar 5 Mai 2015 - 16:55

Merci beaucoup Gérard,

Je me rends compte des très nombreuses erreurs que j'ai pu faire et je n'avais pas pensé aux hémistiches. Je vais reprendre le poème que j'avais commencé et essayer de l'améliorer.
J'ai beaucoup aimé ton poème, je croyais que "la panne d'inspiration" ne choisissait ses victimes que chez les petits rimailleurs comme moi !




Amicales bises
Jeannie.
Gros Bisou

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et les bleuets ons mis du ciel dans les grands blés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un arc en ciel dans les yeux
» Ingalls Wilder Laura - La petite maison dans les grands bois (Préquelle)
» Ciel dans la tourmente !
» Blog sur le ciel de l'Yonne.
» Journeyman [SERIE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Goebel Jeannie 1946-2017-